La rétro à mi-saison : novembre en demi-teinte | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 27/12/2023 à 14h00

Peu à peu, les Sang et Or font leur remontée au classement dans l'élite. Dans la séquence qui les attend, ils s'apprêtent à négocier deux déplacements en Ligue 1 et une réception face à un concurrent direct. Ils ont bien l'intention de prolonger leur invincibilité sur la scène nationale. Coup d’œil dans le rétro…

Invaincu en ligue 1

Pour débuter novembre, les Lensois se rendent à Lorient. Sous une pluie battante, l’attaque artésienne composée d’Angelo Fulgini, Morgan Guilavogui et Florian Sotoca fait bonne figure en se procurant des occasions intéressantes. Malheureusement, le gardien lorientais est dans un bon jour et repousse à plusieurs reprises. Voyant le Racing en manque d’efficacité dans la surface adverse, Florian Sotoca prend sa chance des trente mètres mais bute sur la barre transversale. Un nul vierge qui ne fait les affaires de personne mais qui permet au RCL d’aligner un 9e match sans défaite toutes compétitions confondues (0-0).

FC Lorient-RC Lens : Florian Sotoca
Coups de tête gagnants

Retour en Artois quelques jours plus tard. Le Racing reçoit l’Olympique de Marseille à l’occasion de la 12e journée de Ligue 1. Lors d’une rencontre disputée, Lens se procure les meilleures occasions et se montre globalement le plus dangereux (14 tirs à 8). Malgré plusieurs essais infructueux de Neil El Aynaoui et Wesley Saïd, il faut finalement attendre la dernière minute du temps réglementaire pour faire la différence. Sur un corner bien exécuté par Angelo Fulgini, Jonathan Gradit vient placer un coup de tête puissant qui fait mouche. Pour le défenseur de métier, ce premier but à Bollaert vaut trois points et une 6e place au classement (1-0) !

RC Lens-Olympique de Marseille : Jonathan Gradit

 

Lancés (7 matchs sans défaite en L1), les Sang et Or veulent enchaîner à Clermont lors de la J13. Très tôt, cela en prend le chemin avec l’ouverture du score d’Elye Wahi après un bon service de Ruben Aguilar. Si la tension règne au pied des volcans après les expulsions du buteur lensois et d’un joueur clermontois, Adrien Thomasson fait preuve de sang-froid pour doubler la mise d’un ballon bien dosé aux vingt mètres. Il faut enfin la technique et la finesse de Wesley Saïd pour parachever le festival artésien en Auvergne (0-3).

Clermont Foot 63-RC Lens : Wesley Saïd

 

Si ce mois de novembre est réussi sur le plan national, il est plus compliqué sur la scène européenne. Battu sans démériter – à l’image notamment du poteau trouvé par Morgan Guilavogui - sur la pelouse du PSV (1-0), le Racing connait ensuite une soirée à oublier du côté d’Arsenal (6-0).

rclens.fr