Arsenal FC-RC Lens (6-0) : soirée glaciale | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 29/11/2023 à 23h45

Dominé par une formation intraitable, le Racing s’incline lors de la 5e journée de phase de poule de la Ligue des Champions.

compte-rendu

25 ans après le succès obtenu à Wembley le Racing est de nouveau confrontés aux Gunners dans la plus prestigieuses des compétitions. Face à Arsenal, le coach lensois titularise pour la première fois en Ligue des Champions Massadio Haïdara tandis que Kevin Danso, absent de la feuille de match contre Clermont, retrouve sa place en défense centrale aux côtés de Jonathan Gradit et Facundo Medina.

Arsenal-RC Lens : Angelo Fulgini

 

Devant plus de 2900 supporters lensois venus outre -Manche pousser leur équipe, les Sang tentent de mettre leur jeu en place dans les premières minutes. Alors qu’ils sont bien entrés dans la partie, un premier frisson traverse la défense artésienne. Tomiyasu parvient à trouver Kai Havertz, qui voit sa tête mourir à droite du poteau de Brice Samba (11’). S’ensuit une nouvelle action lors de laquelle ce dernier trouve cette fois-ci le cadre et ouvre le score à bout portant (1-0, 13’).

Malgré ce but concédé, les Artésiens ne se désunissent pas mais tombent sur des Gunners intraitables. Après une mésentente dans la défense, Gabriel Jesus hérite du cuir et double la mise (2-0, 21’) avant que Bukayo Saka, plus prompt après une parade de Brice Samba, ne pousse le ballon dans le but vide (3-0, 23’). Intraitable offensivement, Gabriel Martinelli ne laisse ensuite aucune chance à Brice Samba sur ce tir du pied droit de l’extérieur de la surface (4-0, 27’).

 

Arsenal-RC Lens : Przemyslaw Frankowski

 

Malgré un début de match sévère, les Artésiens tentent de relever la tête mais le centre-tir d’Elye Wahi ne trouve pas preneur (38’). Quelques instants plus tard, Facundo Medina est seul à l’approche de la surface anglaise. Le défenseur ne se fait pas prier et arme une frappe puissante qui termine sur le poteau droit de David Raya (41’). Alerté dans la surface sur l’action qui suit, Angelo Fulgini se retourne avant de prendre sa chance, mais sa tentative termine dans les gants du portier espagnol (44’). Avant la pause, Martin Ødeegaard, trouvé au cœur des dix-huit mètres, marque d’une reprise de volée imparable (5-0, 45+1’).

Face à une équipe d’Arsenal clinique offensivement, le Racing est lourdement mené à la pause.

 

Un Racing dominé

Au retour des vestiaires, l’entraîneur lensois opère trois changements avec les entrées de Deiver Machado, Neil El Aynaoui et Adrien Thomasson. Dans ce début du second acte, la partie s’équilibre et aucune équipe ne parvient à se créer de réelles situations jusqu’à ce tir de Martin Ødegaard, bien repoussé par Brice Samba (68’). Alors que l’on s’approche du terme, Jorginho inscrit un nouveau but sur penalty (6-0).

Arsenal-RC Lens : Neil El Aynaoui

 

Malgré cette lourde défaite, les Lensois auront la possibilité de prolonger leur destin européen en cas de résultat favorable face à Séville, le 12 décembre prochain, au stade Bollaert-Delelis. Mais avant cela, retour au championnat dès ce week-end, avec la réception de l’Olympique Lyonnais, ce samedi à 17h.

fiche technique

Arsenal FC-RC Lens (6-0)

Mi-temps (5-0)

Les buts : Arsenal FC : Havertz (13’), Jesus (21’), Saka (23’), Martinelli (27’), Ødeegard (45’+2), Jorginho (86’, sp).

Avertissements : RC Lens : Mendy (42’), Khusanov (64’), Haïdara (65’).

Arsenal FC : Raya – Tomiyasu (White, 46’), Saliba, Gabriel, Zinchenko (Kiwior, 46’) – Rice (Jorginho, 75’), Ødeegard (c), Havertz – Saka (Nelson, 24’), Martinelli, Jesus (Nketiah, 82’).
RC Lens : Samba (c) – Gradit (Khusanov, 63’), Danso, Medina (Machado, 46’) – Frankowski, Abdul Samed (El Aynaoui, 46’), Mendy (Pereira da Costa, 75’), Haïdara – Sotoca (Thomasson, 46’), Fulgini, Wahi. 

Le debrief

rclens.fr