Suivant Précédent
Vidéos Youtube Vidéos Youtube

Médias

Médias

Fiche d'identité

  • Nom : Racing club de Lens

  • Date de création : 1906

  • Couleurs : Sang et Or

  • Statut : Société Anonyme du Sport Professionnel

  • Président du board : Gervais Martel

  • Siège : Centre technique et sportif de La Gaillette

  • Nom du stade : Bollaert-Delelis

  • Capacité du stade : 38 223 places

Liens directs


youtube rclens youtube rclens youtube rclens
youtube rclens youtube rclens

www.rclens.fr

[Mercato] Eric Roy fait le point sur la période de transferts

Alors que le Racing vient d’officialiser l’arrivée en prêt pour six mois avec option d’achat de Brice Dja Djédjé, le manager sportif Eric Roy fait un point sur le mercato…

Entretien

Eric, qu’en est-il du mercato hivernal ?

« On a réussi à trouver un accord avec Brice Dja Djédjé. C’était difficile d’imaginer qu’un garçon comme lui puisse nous rejoindre alors qu’il était en Angleterre, avec un salaire important, dans un club qui l’avait acheté cher. Il était en situation d’échec puisqu’il ne jouait pas. Nous sommes très contents du dénouement et de tous les échanges qu’on a pu avoir avec lui. Dès le premier contact, il m’a dit que le projet lensois devenait sa priorité. Il a expliqué à ses dirigeants que c’était là qu’il voulait jouer et pas ailleurs et qu’il allait faire le maximum pour pouvoir nous rejoindre jusqu’à la fin de la saison. »

Il apporte une plus-value au groupe d’Eric Sikora ?

« A chaque fois qu’un joueur viendra, ce sera pour apporter un plus au groupe, que ce soit ponctuellement ou sur la durée. Sur les derniers matchs, on joue avec un défenseur central de formation comme Jean-Kévin Duverne au poste de latéral droit. Alvaro Lemos nous a quittés, il pouvait également remplir cette fonction. Frédéric Duplus est encore dans le groupe et nous aidera jusqu’à la fin de la saison. J’avais envie d’apporter un peu plus d’expérience et forcément un peu plus de qualité en défense.

On dit souvent qu’il y a une marche importante entre la Ligue 1 et la Ligue 2 mais notre championnat est très compliqué. Je m’en rends compte tous les week-ends. C’était important de prendre un joueur qui en connaît les difficultés et les problématiques. Et en même temps Brice est quelqu’un qui connaît bien le haut niveau puisqu’il a joué à Marseille assez longtemps, avec notamment Marcelo Bielsa comme entraîneur. Je l’ai souvent surveillé quand j’étais consultant à la télévision. Je sais le genre de joueur qu’il est et qu’il peut être avec nous. Je pense que ce sera une plus-value. »

Quelles sont les spécificités de Brice Dja Djédjé sur les terrains ?

« Il est un vrai spécialiste du poste. Il va vite, est capable de bien défendre et aussi d’apporter offensivement. Il se projette vite vers l’avant. Techniquement, il est propre. Il peut aussi jouer à d’autres postes comme au milieu, même si on l’a pris essentiellement pour jouer dans son poste de prédilection. Au-delà de l’aspect technique et tactique, il pourra nous apporter de l’envie et une bonne mentalité. Il veut être dans le projet à fond. Pour moi, ça a été la première raison qui m’a poussé à aller plus loin dans la démarche, d’accélérer le processus et de le faire venir au plus vite. »

C’est important de savoir à qui on a affaire en tant qu’homme ?

« C’est primordial. Très peu de joueurs viendront à Lens sans que je ne les ai rencontrés au préalable et que je sache ce qu’ils ont dans la tête. J’ai passé une longue période depuis mon arrivée il y a quasiment 2 mois à rencontrer tous les joueurs professionnels, tous les jeunes professionnels, tous les membres du staff, tous les entraîneurs en entretien individuel parce que ce qui m’intéresse, au-delà de leurs compétences, c’est de connaître l’homme. On reste tous humains, on a des rapports francs et sincères. Jouer au football, c’est un projet de vie collectif. C’était donc important de se rendre compte si Brice pouvait être dans ce projet-là et s’il avait l’humilité de pouvoir « redescendre d’un cran ». Ce n’est pas évident quand tu es dans un club de Premier League et que tu viens en deuxième division à Lens, même si c’est pour quelques mois. Il a démontré toutes ces qualités qui m’ont rassuré sur le fait qu’il soit 100 % Lensois. Durant la négociation avec son club, il est venu voir deux matchs à Bollaert-Delelis et je pense qu’il a des fourmis dans les jambes. On va essayer de le calmer un peu. Il a fait beaucoup de matchs avec l’équipe réserve. C’est différent en Angleterre, ce sont les U23. Ce sont des matchs avec beaucoup de joueurs professionnels, il y a une haute intensité. Mais il va quand même falloir prendre le temps avec lui et ne pas le faire trop jouer durant cette période où l’on a des matchs tous les trois jours. Trop de matchs pourraient le blesser. Ça sera au staff de bien le gérer. On va le faire monter en puissance pour qu’il puisse donner le maximum sur le plan footballistique jusqu’à la fin de la saison. »

Votre téléphone sonne-t-il plus souvent ce mois-ci ?

« Il sonne beaucoup depuis que je suis en poste. Beaucoup plus depuis que le mercato a démarré. D’ailleurs, pendant que je vous parle, j’ai laissé mon téléphone dans le bureau sinon je n’aurais pas pu répondre aux questions ! Ça fait partie du job. C’est un peu compliqué parce que ce sont des périodes où parfois on a du mal à prendre du recul, mais il faut être capable d’aller étape par étape. L’objectif était de dégraisser un peu l’effectif, c’est ce que l’on est en train de faire. Ensuite, au coup par coup, on va essayer de renforcer l’équipe. Le plus gros chantier va être de préparer la saison prochaine. Pour cela, il faut parfois commencer à travailler au mois de janvier. »

Propos recueillis par Fabien Simon - www.rclens.fr
Partager - Archiver - Commenter
PARTENAIRES PRINCIPAUX


Umbro
Auchan

PARTENAIRES OFFICIELS



Cheminees Philippe Just Mutuelle
Pièces-auto
Lebrun Coca Cola Dupont Dupont

FOURNISSEURS OFFICIELS



Agate Météo Coca Cola Groupe Lempereur
ID Verde Café Grand'Mère Azurial
Azurial Azurial Azurial
 

PARTENAIRE MEDIA



PARTENAIRE INSTITUTIONNEL