Bilan de saison | RC Lens
Partagez cet article

L’entraîneur du National 2, Franck Haise, a établi le bilan de la saison de son équipe qui a terminé à la 11e place du classement du groupe D.

Franck, vos objectifs ont-ils été atteints ?

« Le premier objectif quand on commence un championnat, quelle que soit l’équipe, c’est d’essayer de la maintenir en National 2. L’objectif a été réalisé, non sans peine.

Le deuxième objectif est de faire progresser des joueurs et je pense que pour une grande majorité d’entre eux il y a eu une vraie évolution. Des garçons ont signé des contrats professionnels au club, d’autres sont sollicités par des clubs de National ou de Ligue 2. Ça veut dire qu’ils ont bien progressé. On a aussi quelques jeunes qui ont commencé à montrer le bout de leur nez en N2 malgré la différence de niveau des deux championnats. C’est plutôt positif. »

Comment ton équipe a-t-elle évolué sur le plan technique, physique et mental ?

« Nous avons connu une vraie progression dans un championnat difficile. L’équipe avait 8 points à la trêve et a fini avec 37 points. Je pense que sur tous les aspects - techniques, tactiques, athlétiques et mentaux - les joueurs ont passé un cap durant la saison. »

Bilan U19
Quels ont été les points forts et les points faibles de l’équipe ?

« On est la 5e meilleure attaque, on est plutôt dans les 3-4 moins bonnes défenses. On a souvent eu des difficultés à trouver l’équilibre entre la solidité défensive et la volonté de produire du jeu et de sortir le ballon proprement. Surtout avec un groupe de jeunes joueurs qui évolue dans un championnat de National 2 parfois fermé, avec des blocs très compacts et assez athlétiques.

Lors de la phase aller, on n’a pas réussi à trouver l’équilibre et on a souvent payé nos erreurs. Offensivement, on n’avait pas la bonne formule dans l’animation.
Début 2019, on a fait évoluer notre système de jeu. On a été plus solide défensivement. Ça nous a permis de nous rassurer.

A la fin de la saison, on a eu du mal défensivement mais par contre sur le plan offensif on a réussi à être plus efficace. On sait qu’avec des jeunes joueurs il faut accepter un certain nombre d’erreurs, ça fait partie de l’apprentissage. »

Quelles sont vos plus grandes satisfactions ?

« A la trêve tout le monde nous voyait descendre. Le staff et les joueurs ont réussi à y croire jusqu’au bout, à travailler et à renverser la situation qui était pourtant mal partie avec seulement une victoire en 6 mois.

Il n’y a pas grand-chose qui m’a dérangé. Le groupe était à l’écoute avec un noyau dur de 15-16 joueurs. On a quand même fait jouer 39 joueurs. C’est souvent le lot des équipes réserves qui voient descendre ou monter des joueurs d'autres catégories. »

Selon toi, qu’est-ce qui a manqué à l’équipe cette saison ?

« On a manqué d'expérience. Mais ça ne s’acquiert qu’en jouant des matchs. Nous n’avions que quelques joueurs ayant déjà évolué en championnat senior sur plusieurs saisons. Heureusement d’ailleurs car sans cette petite expérience, nous n’aurions pas réussi à nous maintenir. »

Vous pointez à la 11e place, est-ce une satisfaction ?

« Lorsque l’on est entraîneur et compétiteur, on a toujours envie d’aller le plus haut possible. Mais quand on a 8 points à la trêve, finir 11e avec 37 points à la fin de la saison, c’est une satisfaction ! C’est plus de points que le championnat passé, avec une équipe qui a environ 19 ans et demi de moyenne d'âge.

Cette saison, il n’y avait que 14 équipes réserves pros. Parmi elles, trois avaient leur équipe première en Domino’s Ligue 2 : Lens, Lorient et Le Havre. Aussi, sur ces 14 équipes, 5 sont descendues en fin de saison : Nice, Bordeaux, Monaco, Le Havre et Nîmes. C’est dire la difficulté ! Il faut bien se rendre compte que c’est un championnat très exigeant, c’est donc une vraie satisfaction.

Si cette année on s’est encore maintenu c’est qu’il y avait de la qualité dans le groupe et que l'équipe a progressé. Notre engagement a toujours été présent même dans les moments difficiles. »

Par Valentin Allais - rclens.fr