SC Fribourg-RC Lens (3-2) : l'aventure prend fin | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 22/02/2024 à 23h17

Alors qu’ils avaient pris le match par le bon bout, les Lensois voient finalement leur aventure européenne prendre fin après 120 minutes intenses…

compte-rendu

Lens vs Fribourg, round 2 ! Pour la première fois de l’histoire du football, le Racing et le club allemand s’affrontaient il y a une semaine sur le rectangle vert (1-1). L’occasion pour les deux formations d’apprendre à se connaître. C’est donc avec une analyse plus précise des forces et des faiblesses de chacune, et dans une atmosphère électrique à la hauteur de l’envie des 22 acteurs de se qualifier, que les équipes se rencontrent à nouveau. Pour leurs premiers pas à l’Europa-Park Stadion, six nouveaux Sang et Or sont titulaires par rapport au onze aligné lors du match aller : Abdukodir Khusanov, Facundo Medina, Salis Abdul Samed, Jhoanner Chávez, David Pereira da Costa et Elye Wahi.

Très haut placé dans la moitié de terrain, le RCL donne le ton. La tendance est à l’offensive à l’image d’Elye Wahi qui est bien servi dans la surface par Przemyslaw Frankowski. Le numéro 9 remise pour Florian Sotoca qui est gêné par un défenseur et ne peut jouer ce ballon (8’). Aussi, la défense n’est pas en reste. Après une contre-attaque rapide, Roland Sallai prend sa chance du pied gauche aux vingt mètres. C'est dévié par Abdukodir Khusanov (10’).

Alors que l’entame de cette rencontre est plutôt équilibrée, les Sang et Or tirent leur épingle du jeu avec 9 ballons récupérés. Ils font d’ailleurs preuve de solidité dans les duels (20’). Et leur acharnement s’avère payant… Sur un coup franc lointain de Przemyslaw Frankowski, Noé Atubolu boxe du poing. Cela revient dans les pieds de David Pereira da Costa qui marque du pied gauche. Le Racing prend les commandes (0-1, 28’) !

De l’autre côté du terrain, malgré l’avantage des siens, le capitaine lensois reste attentif. Un état d’esprit payant. Sur un coup de pied arrêté adverse, le cuir rebondit sur le torse de Facundo Medina et part en direction du but. Le ballon heurte le poteau puis arrive dans les pieds de Ritsu Doan qui prend sa chance. Brice Samba capte finalement (34’) !

Les Lensois sont bien en place sur le terrain et répondent présents dans l'engagement. Le pressing est de mise et Elye Wahi double la mise ! Le numéro 9 remporte son duel avec Manuel Gulde sur le côté droit de l'attaque et va tromper le gardien d'un subtil piqué qui fait mouche... Les Sang et Or font le break (0-2, 45’+2) !

Durant un premier acte plutôt serré sur les plans physique et tactique, les hommes de Franck Haise se montrent réalistes pour faire trembler les filets à deux reprises !

Retournement inattendu

Dès la reprise, Christian Streich procède à des changements. Dans le but d’inverser la tendance, les défenseurs Jordy Makengo et Kiliann Sildillia cèdent leur place à des profils plus offensifs comme ceux de l’attaquant Michael Gregoritsch et de l’ailier gauche Noah Weisshaupt. Pour contrecarrer les plans du SC Fribourg, les Lensois laissent peu d’espaces aux Allemands, les obligeant ainsi à jouer long (49’).

Plus sollicité qu’en première période, le gardien artésien arrête une tentative de Roland Sallai, légèrement déviée par le tacle d’Abdukodir Khusanov (53’), avant de saisir le ballon sur une tête dangereuse (60’) puis de voir le tir de Ritsu Doan dans un angle fermé terminer dans le petit filet extérieur (64’).

Les locaux mettent tout en œuvre pour bousculer les Artésiens et deviennent de plus en plus dangereux en enchaînant les situations favorables. Après un coup franc de Ritsu Doan, le SCF réduit l'écart par Roland Sallai (1-2, 68’). Une réduction du score qui redonne de l’énergie aux joueurs allemands.

Les Lensois tiennent en haleine leurs milliers de supporters présents (plus de 2230) à chaque assaut des Rouge et Blanc. La machine allemande est en marche et ne laisse pas souffler les hommes de Franck Haise. Claquette, parade, arrêt… Brice Samba livre une grande prestation pour repousser les frappes adverses.

Alors que la fin de la rencontre approche à grand pas, les espoirs lensois s’amenuisent. Roland Sallai, encore lui, inscrit un but dans les arrêts de jeu (2-2, 90’+3). Frustrant ! Tout est à refaire pour le Racing qui avait si bien commencé. Accroché dans les dernières minutes, il est poussé en prolongations par son adversaire du soir.

D’illusions en désillusion

Les hostilités reprennent et Fribourg montre les crocs. À la 99e minute de jeu, Michael Gregoritsch assène un nouveau coup sur la tête des Sang et Or permettant ainsi à sa formation de passer devant (3-2, 99’). Malgré tout, les équipiers d’Andy Diouf s’accrochent à l’image du numéro 18 qui, sur son premier ballon, entre dans la surface et élimine son vis-à-vis avant de frapper du pied droit. Mais c'est repoussé par Noé Atubolu (104’).

Lens fait preuve de courage et a la possession du ballon. Massadio Haïdara alerte dans la surface Morgan Guilavogui, qui remise de la tête pour Wesley Saïd. Malheureusement, il y a le retour du défenseur adverse (109’).

Dans cette fin de match crispante, où les organismes et les esprits sont mis à rude épreuve, les Lensois puisent dans leurs dernières ressources. Après s'être battu sur le côté droit, Ruben Aguilar trouve Florian Sotoca qui s'essaie d'une reprise acrobatique. C'est stoppé par Noé Atubolu (117’).

Les Artésiens tentent le tout pour le tout mais rien n’y fait et le score ne bougera plus. L’épopée européenne s’achève à la porte des huitièmes de finale sur un goût amer. Le Racing n’aura pas le temps de tergiverser puisqu’il affrontera, dès ce dimanche à Bollaert-Delelis, l’AS Monaco pour un nouveau challenge imposé par l’élite du football français.

fiche technique

SC Fribourg-RC Lens (3-2)

Mi-temps (0-2)

Les buts : SC Fribourg : Sallai (68’), Sallai (90'+2), Gregoritsch (99'). RC Lens : Pereira da Costa (28’), Wahi (45'+2).
Avertissements : Höler (42’), Kübler (62’). RC Lens : Frankowski (64’), Sotoca (67’), Fulgini (95'), Medina (105'+2), Saïd (120'+2), Samba (120'+2).

SC Fribourg : Atubolu – Kübler (Günter, 101'), Gulde (Ginter, 86'), Sildillia (Weisshaupt, 46’), Makengo (Gregoritsch, 46’) – Doan, Eggestein (C), Höfler, Röhl (Grifo, 86’) – Sallai (Muslija, 106’), Höler.
RC Lens :  Samba (c) – Gradit (Diouf, 103'), Khusanov, Medina – Frankowski (Aguilar, 73’), El Aynaoui, Abdul Samed (Saïd, 103'), Chávez (Haïdara, 80’) – Pereira da Costa (Fulgini, 81’), Sotoca, Wahi (Guilavogui, 73’).

le débrief

rclens.fr