Coup d’œil dans le rétro de Gaëtan Robail | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 07/05/2020 à 12h00

Aujourd’hui, coup d’œil sur la 2e journée de championnat Lens - Guingamp disputée le 3 août dernier. Retrouvailles officielles avec le public sang et or déjà bien chaud… Les Lensois l’emportaient 2-0 grâce à des buts de Mounir Chouiar (84e) et de Gaëtan Robail (90e).
Gaëtan Robail, buteur et passeur décisif pour cette première à la maison, se souvient…

Gaëtan Robail

 


 

C’était la première fois que j’entrais dans le vestiaire lensois. J’ai cherché mon vestiaire et au bout de quelques secondes, j’ai trouvé sa place pas loin de la porte des douches.

C’est la première fois que j’allais jouer à Bollaert-Delelis sous les couleurs lensoises. J’y étais déjà venu la saison précédente mais avec le maillot de Lens ça n’allait pas être la même chose. J’étais excité de jouer ce premier match, à la maison, avec Lens ! Comme une rentrée des classes !

L’ambiance de Bollaert-Delelis était exceptionnelle ! On sait que le RC Lens n’a pas sa place en Ligue 2, en grande partie par rapport à ses supporters.

J’avais un peu d’appréhension au début du match mais au fil des minutes, ça s’est plutôt bien passé. Je me souviens surtout des buts. Le premier est marqué par Mounir, qui a récupéré ma passe. Pour le second, j’ai récupéré le ballon au milieu du terrain. Mounir a dribblé un ou deux joueurs et moi j’ai repiqué dans l’axe. Je suis parti à la limite du hors-jeu face au gardien guingampais et je l’ai mise au premier poteau.

C’était l’explosion de joie ! En plus c’était à la fin du match. J’étais soulagé de marquer mon premier but à Bollaert-Delelis et de creuser l’écart pour donner la victoire à l’équipe.
Quand j’ai célébré mon but, je suis allé vers les supporters. C’est quelque chose qui ne se calcule pas.

Premier match à Bollaert-Delelis sous les couleurs lensoises, première passe décisive et premier but… un match que je ne suis pas prêt d’oublier.

 

Par Leïla Talbi - rclens.fr