Après Lens - Niort | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 21/12/2019 à 17h46

Découvrez les réactions de Philippe Montanier, Pascal Plancque à l'issue de la rencontre Lens - Niort, comptant pour la 19e journée de Domino's Ligue 2.

philippe montanier

"A 11, on contrôlait et on maitrisait. Ça a été plus difficile puisque l'on a été réduit à 10. La fin de match était un peu stressante. 40 points à la trêve est un bon score. On est sur la bonne voie. On commence de plus en plus à avoir de maîtrise. Face aux équipes regroupées en attaques placées, on doit être plus performant. Ça fait plaisir de faire de bonnes prestations à domicile, ça permet de récompenser le public qui nous soutient à Bollaert-Delelis.

(En parlant de Florian Sotoca sur le but de Gaëtan Robail) Se trouver à 1 contre 1, devant le gardien, et faire la passe à son copain, ça montre bien l'état d'esprit de groupe. Ce sera une des clés de la seconde partie de saison.

Maintenant, il faut que ça dure. Y rester, c'est ce qu'il y aura de plus difficile lors de la phase retour. Mais on a les armes pour !"

Pascal Plancque

"Il y avait la place pour mieux. On n'était pas loin de faire le match que l'on voulait faire. Le but encaissé sur un contre laisse beaucoup de frustration. Pour prendre des points à Lens, il faut faire un match quasi parfait. Dans le contenu, je n'ai pas senti mon équipe dominée. Pour prendre des points à Lens, il faut faire un match quasi parfait. Dans le contenu, je n'ai pas senti mon équipe dominée. Lens est sur une bonne dynamique avec un groupe soudé et un public qui le pousse. Venir gagner à Lens aurait été exceptionnel. On n'en était pas loin."

tony mauricio

"L’objectif était de prendre les 3 points avant la trêve. On a fait ce qu’il fallait. Les équipes qui viennent au stade Bollaert-Delelis, qui jouent défensif et trop serré ne laissent pas d'espaces. Mais on a gagné et c’est le plus important. On a un jeu varié qui permet de déstabiliser les adversaires. En inscrivant le but ça nous a libérés. Malheureusement on a pris un rouge. On a été costaud et solidaire."

rclens.fr