Merci Jo’ | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 20/07/2022 à 19h00

Véritable révélation sous le pavillon sang et or, Jonathan Clauss fait voile vers de nouveaux horizons en rejoignant l’Olympique de Marseille. Devenu international français et quatrième meilleur passeur de Ligue 1 Uber Eats la saison passée, le latéral droit sort par la grande porte après 74 rencontres disputées toutes compétitions confondues avec le Racing.

« Le piston droit préféré de ton piston droit préféré, JONATHAN… CLAUSS ». Bollaert s’en souviendra. Avant chaque coup d’envoi, la formule spéciale du speaker artésien lors de la présentation de Jonathan Clauss reste un souvenir indélébile pour les supporters lensois. Mais à son arrivée, peu d’entre eux pouvaient imaginer une telle ascension pour le natif de Strasbourg.

Jonathan Clauss mercato RC Lens

 

À l’été 2020, le défenseur sort d’une saison canon avec le DSC Arminia Bielefeld (5 buts et 10 passes décisives toutes compétitions confondues), ponctuée d’une montée en Bundesliga. Le projet du Racing, qui vient également de rejoindre l’élite, arrive à point nommé dans une carrière mouvementée entre des années compliquées en amateur et une renaissance progressive en Allemagne.

Pilier du dispositif de Franck Haise

L’entraîneur sang et or le met rapidement en confiance. Il faut dire que le nouveau numéro 11 colle parfaitement au système tactique. Dans un rôle de piston sur le flanc droit, il apporte son important volume de course, sa technicité des deux pieds et une qualité de passe déjà bien développée. Ses accélérations, couplées à sa sympathie en dehors des terrains, en font un des chouchous du public. Dans la continuité de la belle saison sang et or (ndlr : 7e du championnat), il sort du lot et est nommé dans l’équipe type de Ligue 1 des trophées UNFP de la saison. Les statistiques parlent pour lui : 3 réalisations et 6 offrandes en 33 matchs disputés (30 titularisations). Sa place dans le onze de départ est indiscutable.

Jonathan Clauss mercato RC Lens

 

À Lens, Jonathan Clauss n’est pas dépaysé, lui qui a goûté aux chaudes ambiances des stades allemands. Sur la pelouse de Bollaert, il retrouve l’effervescence et la passion qui transcendent son jeu. L’exercice 2021-2022 ouvre encore de nouvelles perspectives et va se révéler décisif pour le piston.

Une sélection en bleu historique

Il entre dans le rang des cadres de la formation de Franck Haise. Son début de saison est tonitruant, cumulant 3 passes décisives et 1 but en 5 matchs. Pierre angulaire dans le 3-5-2 sang et or, il fluidifie le jeu et se montre décisif défensivement. Au fil du temps, il marque les esprits dont ceux du sélectionneur tricolore. En mars dernier, Didier Deschamps fait appel à ses services à l’occasion de deux matchs amicaux face à la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud. À ce moment, « Jo’ » demeure le défenseur le plus prolifique des cinq grands championnats européens avec 4 buts et 9 passes décisives (à égalité avec le joueur de Liverpool Trent Alexander-Arnold).

Jonathan Clauss mercato RC Lens

 

L’annonce de sa sélection, entouré du staff et de ses coéquipiers, reste l’un de moments les plus marquants de la saison. Comme le symbole d’un accomplissement individuelle mais résolument collectif.

Un moment marquant… également dans l’histoire du club. Le dernier appelé en bleu à avoir porté le maillot lensois datait de 2006, en la personne d’Alou Diarra. Le Strasbourgeois fait ses premiers pas en Équipe de France le 25 mars 2022 à la 88e minute face aux Ivoiriens. Du gamin du FC Osthoffen à la tunique tricolore, la progression est fulgurante. Il ponctue cette saison par une nouvelle nomination dans le onze type de Ligue 1 Uber Eats pour la deuxième fois consécutive (5 buts et 11 passes décisives).

Jonathan Clauss mercato RC Lens

 

Ses performances remarquées lui confèrent un nouveau statut. Si bien qu’il attire les convoitises à l’étranger et sur le territoire. C’est finalement au sein de l’Olympique de Marseille, dauphin du Paris SG et qualifié pour la prochaine campagne de Ligue des Champions, que Jonathan Clauss a décidé de franchir un cap.

À 29 ans, l’international français entame un nouveau chapitre décisif de sa carrière que le Racing lui souhaite longue et enrichissante.

rclens.fr