Julien Le Cardinal, nouvel atout défensif | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 15/11/2022 à 20h00

Le Racing joue son joker ! Défenseur solide, latéral offensif et inlassable récupérateur, Julien Le Cardinal rejoint les rangs lensois jusqu’en 2025. Arrivé en provenance du Paris FC, le piston de 25 ans débarque pour passer le cap de la Ligue 1.

Certains parcours sont linéaires et déjà tracés. D’autres connaissent de nombreux soubresauts et se construisent dans la difficulté. Celui de Julien Le Cardinal se range dans cette seconde catégorie. 

À seulement 7 ans, il tape ses premiers ballons au Stade Briochin avant un court passage au centre de formation de l’En Avant Guingamp, en U19. Touché par des pépins physiques et non conservé par le club, il met sa carrière de footballeur entre parenthèses pendant un an. Travailleur acharné et polyvalent sur le terrain, il met son adaptabilité à profit dans différents petits boulots. Ses expériences comme serveur, pizzaïolo, cariste ou maraîcher forgent la détermination et la maturité du jeune homme.

Julien Le Cardinal, nouvel atout défensif
La Corse comme rampe de lancement

Julien Le Cardinal renoue avec sa passion pour le football dans le club de son enfance, le Stade Briochin. Il évolue d’abord au milieu de terrain, à un poste plus offensif au sein de l’équipe réserve du club (R1), avant de découvrir le National 2 en 2017. Après une première saison où il joue peu, il s’impose lors de l’exercice suivant (2017-2018). À seulement 21 ans, il ne manque que deux matchs de championnat et inscrit 3 buts dans la lutte pour la montée en National. 

Concluante, cette première saison pleine attire le regard du SC Bastia, tout juste promu. Celui qui n’a jamais quitté les Côtes-d’Armor hésite mais se résout finalement à tenter l’aventure. Sur l’Île de Beauté, Julien Le Cardinal confirme les promesses entrevues sur les pelouses bretonnes. Il devient rapidement un élément incontournable du onze corse et se montre décisif à plusieurs reprises sur le plan offensif (3 réalisations en 19 apparitions). Habitué de la charnière centrale, c’est en tant que latéral droit qu’il affronte l’équipe réserve du Racing en 2020. La formation est alors dirigée par Franck Haise…

 

Julien Le Cardinal, nouvel atout défensif

 

Le bon parcours des Corses en N2 est stoppé par la crise sanitaire du Covid-19, mais le club bastiais, leader à l’arrêt du championnat, est promu à l’échelon supérieur. En National, Julien poursuit sur sa lancée. Dans le onze à 24 reprises, il inscrit le but de la montée en Ligue 2 d’une tête plongeante face à Quevilly-Rouen (0-1).

Il s’apprête à découvrir le monde professionnel à 24 ans. Titulaire indiscutable en Ligue 2 (4e temps de jeu), il est l’une des révélations de la saison dernière. Malgré les résultats mitigés de la formation corse, le défenseur impressionne par sa solidité et sa combativité. S’il est performant dans l’axe, l’entraîneur bastiais décide de l’aligner dans le couloir droit à la suite d’un changement tactique.

L'évolution d'un défenseur polyvalent

Dans son nouveau rôle de piston, il livre des prestations convaincantes, que ce soit dans un système en 5-3-2 ou 3-5-2. Généreux dans l’activité, il répond aux exigences athlétiques de ce poste et ne rechigne pas à répéter les efforts.

Également à l’aise offensivement, il délivre deux passes décisives en championnat. Si l’expérience est une réussite, il retrouve le poste de défenseur central en fin de saison. Intraitable dans les airs, il inscrit deux buts de la tête contre Grenoble (1-1) et Nîmes (0-2). Ainsi, il contribue au maintien du club en Ligue 2. Ses performances ne passant pas inaperçues, il est l’un des joueurs de Ligue 2 les plus sollicités à l’été 2022.

Convoité, il décide de ne pas brûler les étapes. Cet été, il rejoint le projet du Paris FC. Titulaire à dix reprises sur les douze premières journées aussi bien dans une défense à 4 qu’à 5, il n’hésite pas à se projeter dans la surface adverse.

En octobre dernier (0-2 à Saint-Étienne), il est à la réception d’un ballon en profondeur après un appel tranchant et lobe subtilement le gardien stéphanois. Une prestation qui résume bien les qualités du joueur, auteur de 16 passes dans le dernier tiers adverse et vainqueur de 7 duels au sol (meilleurs totaux de la rencontre). Défenseur robuste et accrocheur, il est le deuxième joueur qui réalise le plus d’interceptions en Ligue 2 (2,61 par match en moyenne).

Julien Le Cardinal, nouvel atout défensif

 

Son arrivée au Racing coïncide avec la volonté de franchir un nouveau palier. Dans un système qui s’appuie sur l’activité incessante des pistons, le nouveau numéro 25 artésien sera une nouvelle carte à jouer pour Franck Haise.

En Sang et Or jusqu'en 2025

Arnaud Pouille, directeur général « Nous sommes ravis d’accueillir Julien dans nos rangs sang et or. Les échanges avec son précédent club ont été longs et, signe du caractère et des valeurs du joueur, je tiens à saluer sa constance et sa fidélité dans l’engagement. Julien présente un profil singulier comme on les aime au Racing, celui d’un joueur qui n’est pas issu des circuits académiques et qui déborde de motivation pour franchir les paliers et croquer à pleines dents dans le haut niveau. Je suis convaincu qu’il s’épanouira dans notre club où le sens des valeurs est un élément identitaire clé. Sur le plan sportif, la volonté de Franck (Haise) en lien avec Grégory (Thil), dont je salue le travail sur cette signature, était d’enrôler un joueur polyvalent, Julien coche toutes les cases lui qui évolue défenseur central ou piston droit. L’intensité qu’il met sur le terrain va sans nul doute ravir Bollaert, bienvenue dans l’Artois Julien !  »

Le Mercatix du Racinx : Tome 9, JULIENIX LE JOKERIX

rclens.fr

GALERIE PHOTO

RC LENS GALERIE