Charles Boli signe au Pau FC | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 03/08/2022 à 15h30

Au Racing depuis 2009, Charles Boli s’envole vers les Pyrénées pour la saison à venir. Enfant du club et de la région, lancé dans le monde professionnel en sang et or, le milieu offensif va connaître une nouvelle maison mais n’oubliera sûrement jamais celle qu’il l’a vu grandir.

Mai 2019. Charles Boli s’apprête à signer son premier contrat professionnel avec le Racing. « Je remercie tous les coachs que j’ai côtoyés. Dernièrement, certains m’ont beaucoup apporté : Franck Haise et Yohan Démont notamment. Il y a aussi les éducateurs Dominique Delattre, Pascal Leprovost, Jean-Marc Guignet, ceux du pôle espoirs, etc… » Avant de parapher, c’est à eux qu’ils pensent en premier. Ceux qui l’ont accompagné dès son entrée en école de foot à l’âge de 11 ans.

Le début d’une histoire et le prolongement d’une autre…

Le Racing, son destin

Il faut dire que le nom Boli a marqué les mémoires sang et or. Roger, le père, a fait des merveilles sous la tunique artésienne, inscrivant 75 buts en 253 rencontres toutes compétitions confondues.

Ses frères, Kevin et Yohan, se sont également distingués au Racing, fréquentant tous deux le centre de formation au milieu des années 2000. Leur nom trône fièrement dans les locaux de La Gaillette sur les équipes types de préformation.

Charles Boli signe au Pau FC

 

La fratrie avait ça dans le sang et Charles n’y a pas coupé. Il a aussi inscrit son nom dans le palmarès lensois. Non loin de ses frères, on peut apercevoir son patronyme sur les célèbres plaques des « Gaillette d’Or » récompensant trois joueurs de chaque catégorie d’âge.

Avoir un nom connu peut parfois être une tare dans une carrière pour se faire une place mais Charles a toujours tracé son propre chemin. Par le travail et l’abnégation. Profil de milieu vif et très tourné vers l’avant, il a tout de suite démontré un réel sens du jeu et une grosse capacité de projection. Doté d’un superbe toucher de balle, il peut déborder grâce à sa qualité de dribble mais aussi servir idéalement ses coéquipiers.

Une personnalité solaire

S’il se distingue par son jeu, il tire sa singularité par sa jovialité en dehors des pelouses. Souvent un grand sourire aux lèvres, il incarne la bonne humeur et l’esprit de groupe. Sur le terrain, sa progression s’est faite progressivement.

Dès 2017-2018, il intègre la réserve. Après une campagne d’adaptation à la National 2 – en sortie de banc la plupart du temps – il accumule les titularisations la saison suivante (19 sur 22 rencontres disputées) et fournit une belle ligne statistique à base de 8 réalisations et 4 passes décisives. Une preuve qu’il peut évoluer au niveau supérieur.

Les dirigeants lensois vont lui donner leur confiance en le prolongeant jusqu’en 2024 quelques mois après son passage avec l’effectif professionnel. Lors de l’exercice 2019-2020, Charles parvient à faire des apparitions intéressantes en Ligue 2 BKT. Alors que l’élite s’ouvre à lui, une blessure l’empêche de prendre part au début de championnat.

Charles Boli signe au Pau FC

 

Le club décide alors de le prêter au Paris FC pour la seconde partie de saison afin qu’il retrouve des responsabilités dans l’antichambre. En 11 rencontres, il cumule 2 buts et 2 offrandes délivrées. De retour au Racing en 2021-2022, il fait des allers-retours entre l’équipe fanion et la réserve. Après quelques minutes disputées en Ligue 1 Uber Eats, il est de nouveau prêté en janvier mais, cette fois, dans un tout autre contexte en Serie B italienne, avec Vicence. Sous les ordres de Cristian Brocchi, il obtient 3 titularisations en 12 matchs.

À l’aube de cette nouvelle saison 2022-2023, Charles donne une autre direction à sa carrière en rejoignant Pau, 10e de Ligue 2 BKT l’an passé. À ce membre à part entière de la grande famille sang et or, le Racing souhaite le meilleur dans la poursuite de son parcours.

rclens.fr