Florian Sotoca, au service du collectif jusqu’en 2026 | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 24/01/2023 à 12h25

Sur tous les fronts… jusqu’à la prolongation ! Avec 124 apparitions en Sang et Or depuis son arrivée il y a quatre ans, l’attaquant lensois est de ceux qui ont contribué à remettre le Racing au premier plan. Totalement impliqué dans le projet artésien, le numéro 7 poursuit l’aventure jusqu’en 2026 !

Joueur tenace et endurant, Florian Sotoca rejoint le Racing en 2019 après une saison aboutie à Grenoble (12 réalisations). Renfort de poids pour le onze de Philippe Montanier, le numéro 7 pèse sur les défenses grâce à sa taille (1 mètre 87) et son bon jeu de tête. Positionné en pointe ou excentré sur le côté droit, le sudiste met l’accent sur un pressing énergique pour gêner les défenses adverses. Il ne tarde pas à se montrer efficace sous le maillot lensois. En renard des surfaces, il marque dès son premier match face au Mans (1-2).

L’arrivée de Franck Haise à la tête de l’équipe première constitue un tournant dans la carrière du Narbonnais. La nouvelle animation offensive (deux attaquants et un meneur de jeu) offre davantage d’espaces et de libertés à Florian Sotoca, qui réalise un doublé contre le Paris FC (0-2) et transforme un penalty contre Orléans (1-0). Celui qui n'avait joué qu’une seule minute en Ligue 1 sous les couleurs de Montpellier permet au Racing de remonter dans l’élite…

Florian Sotoca, au service du collectif jusqu’en 2026

 

À 30 ans, il vit sa première saison pleine au plus haut niveau. Il se montre décisif avec deux passes décisives à Lorient (2-3) et ouvre son compteur contre Saint-Étienne (2-0). Il réussit son premier doublé dans l’élite en seulement une minute contre Reims (4-4) en égalisant dans les derniers instants. Un scénario qui résume bien les qualités mentales et la hargne du joueur. Lors d’une campagne 2020-2021 qui sourit aux Sang et Or, il dispute 33 rencontres et marque de son empreinte plusieurs grands rendez-vous (Lyon, Marseille) en étant décisif.

UNE NOUVELLE DIMENSION EN LIGUE 1

À l’image du collectif, « Flo’ » confirme en 2021-2022. Signe qu’il a franchi un nouveau palier, il signe un match référence à Marseille (2-3). Son penalty transformé sous pression et ses deux passes décisives permettent au Racing de l’emporter au terme d’une prestation individuelle de très haut niveau. Indispensable aux yeux du coach en raison de son abnégation, il prouve aussi sa polyvalence lors de la réception de Lyon en février 2022. Dans un match de gala face à un adversaire européen, l’habituel offensif apporte ses qualités aériennes et de projection au poste de… milieu relayeur. Sa vision du jeu lui permet également de marquer des buts improbables, comme celui contre Clermont (3-1), inscrit dans un angle très fermé après avoir subtilisé le ballon dans les pieds du gardien.

Sur tous les fronts, Florian Sotoca entame la saison 2022-2023 tambour battant. En août, il frappe fort dès la première journée de championnat avec trois réalisations contre Brest (3-2), signant le premier triplé de sa carrière en professionnel. Un Lensois n’avait pas réussi pareille performance depuis Toifilou Maoulida en avril 2010. Puis, il se mue en passeur à Monaco (1-4) et contre Rennes (2-1) avant de ponctuer ce mois sensationnel par deux buts de grande classe contre Lorient (5-2). Ces performances de haut vol lui valent d’être nommé au Trophée UNFP du Joueur du mois d’août de la Ligue 1 Uber Eats, aux côtés de Lionel Messi et Neymar. Leader expérimenté du vestiaire, il porte le brassard de capitaine à trois reprises en l’absence de Seko Fofana. Par la suite, il marque de nouveau, contre Lyon sur penalty (1-0), puis adresse trois offrandes dans trois rencontres consécutives de Ligue 1 (Toulouse, Angers, Clermont).

Florian Sotoca, au service du collectif jusqu’en 2026

 

Dans une équipe du Racing qui réalise le meilleur début de saison de son histoire, Florian Sotoca prend une nouvelle dimension. Pièce maîtresse du jeu lensois, il n’hésite pas à décrocher de sa position offensive pour être à l’origine des actions. À la mi-saison, il a déjà réalisé 38 passes clés (6e total de Ligue 1), accompli 8 transversales (4e) et effectué 73 actions menant à un tir (7e). Il a désormais inscrit autant de buts qu’il n’a offert de passes décisives (6) et, preuve de son rôle fondamental, le Racing n’a jamais marqué lorsqu’il n’était pas présent sur le terrain cette saison.

Cette prolongation de contrat sonne donc comme une évidence pour le Narbonnais, devenu Lensois d’adoption, adoré pour son authenticité et son dévouement pour le Racing. L’homme aux 30 buts en Sang et Or est désormais lié au club jusqu’en 2026.

Florian Sotoca, au service du collectif jusqu’en 2026

 

Arnaud Pouille - directeur général « La prolongation de Florian Sotoca est une évidence tant il incarne l'état d'esprit de ce groupe. Par son parcours et ses valeurs, Flo' mesure comme nous le bonheur qui est le nôtre aujourd'hui. Les trajectoires du Racing Club de Lens et de Flo' n'ont pas toujours été linéaires mais c'est le supplément d'âme et la soif de vaincre qui triomphent toujours. C'est un réel plaisir de fidéliser un joueur symbolique et plus que ça, un leader de cohésion. »

rclens.fr