Avant ESTAC-RC Lens | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 12/05/2022 à 12h59
Mis à jour le 12/05/2022 à 14h40

Alors que la fin du championnat approche à grands pas, les Sang et Or effectuent leur dernier déplacement de la saison ce samedi, au stade de l’Aube. À deux jours d’affronter l’ESTAC, le coach artésien et son capitaine Seko Fofana se sont présentés devant la presse. L’occasion pour eux d’aborder plusieurs thèmes dont le sprint final, l’état d’esprit du groupe et le futur adversaire…

Sur le groupe

Hormis Jean-Louis Leca qui sera absent pour suspension, Franck Haise pourra compter sur un effectif au complet : « Wesley Saïd a été ménagé en début de semaine mais on a finalement retrouvé tout le monde. C’est plutôt une bonne nouvelle pour faire parler la fraîcheur et aller au bout de cette saison. »

Sur le sprint final

S’ils ne sont pas totalement maîtres de leur destin pour décrocher une place en Europe, les Sang et Or donneront tout pour apprécier jusqu’au bout cette magnifique saison, comme l’explique Seko Fofana : « On est sur la continuité de la saison dernière. On a tous progressé, tous compris beaucoup de choses. On a appris à gagner et à mieux gérer nos émotions. Aujourd’hui, on ne veut pas avoir de regrets et on souhaite gagner les deux derniers matchs. On est fiers car on a montré plein de belles choses et ce n’est pas terminé car on a envie de rêver ! Il faut se donner les moyens. Les supporters sont derrière nous, nos familles aussi. » Franck Haise n’est pas en reste : « J’espère que l’on donnera du plaisir et des émotions à notre public, à ceux qui aiment le RC Lens. On va tout faire pour rester fidèles à nos principes, à nos valeurs et à notre image ! »

Sur la famille qu’est le RC Lens

C’est avec une pointe d’émotion que le numéro 8 lensois décrit l’osmose particulière qui existe au sein du groupe ainsi que l’atmosphère qui règne dans le club : « Ce que l’on vit sur et en dehors du terrain est très spécial. Tout comme l’harmonie entre nous et les supporters. Je n’avais jamais vécu cela dans d’autres clubs. C’est quelque chose d’incroyable ! Ici, on m’a bien accueilli, on m’a installé dans un confort. Je me sens très bien à Lens. »

Sur la concentration

Une des clés d’un match réside dans un certain aspect que décrit le technicien sang et or : « La vraie difficulté, c’est que les joueurs doivent lire le jeu et être concentrés, et tous en même temps, pendant l’intégralité de la rencontre. C’est une chose qui n’est pas évidente à réaliser. »

Sur les fins de rencontres

Renverser un match n’est pas une situation inconnue de Seko Fofana : « Ça a souvent été le cas, dès mon plus jeune âge. Tant que le match n’est pas terminé, je crois toujours que l’on peut trouver des solutions, faire la différence, peu importe la physionomie de la rencontre. Si je peux me donner les moyens, je le fais ! »

Sur l’équipe auboise

Si comme le pense Franck Haise, les hommes de Bruno Irles débuteront en 5-4-1, le Racing devra s’attendre à un match compliqué. « C’est un système dans lequel ils ont des repères et sont capables de faire des résultats, comme face au LOSC et le PSG. » Le milieu de terrain artésien enchérit : « Les troyens ne vont pas nous laisser gagner la rencontre. Ils seront revanchards par rapport au match aller (victoire 4-0 des Sang et Or à Bollaert). Eux n’ont plus rien à jouer et seront plus libérés. La confrontation sera certainement plus ouverte. J’espère que l’on sera récompensés à la fin ! »

Sur Yannick Cahuzac

Comme annoncé cette semaine, le numéro 18 du Racing terminera sa carrière à l’issue de RC Lens-AS Monaco, samedi prochain. Franck Haise se rappelle : « Il a été mon premier capitaine en équipe professionnelle et il l’est resté même s’il a beaucoup moins joué cette saison. Yannick est un homme très réfléchi et il a mûri cette idée depuis un moment. Mais la vie ne s’arrête pas à une carrière de footballeur, je le sais bien vu mon parcours. Je suis très heureux de l'avoir coaché. » Quant à Seko Fofana, il se remémore aussi : « Je l’ai connu à Bastia, où l’on a joué ensemble. Je l’apprécie beaucoup et je tiens à être reconnaissant pour ce qu’il a pu m’apporter, ainsi qu’au football français. Je lui souhaite une bonne continuation. »

jour de conf' en vidéo

rclens.fr