Avant AS Saint-Etienne - RC Lens | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 13/01/2022 à 12h56

L’année 2022 commence bien pour les Sang et Or qui ont décroché une qualification en 8es de finale de Coupe de France et une victoire face au Stade Rennais, la même semaine. Sur la route des Artésiens se dresse désormais un adversaire de renom, l’AS Saint-Etienne. Si les Verts sont à la peine en championnat, les changements opérés pendant la trêve témoignent d’un esprit commando et d’une énorme volonté de rebond. À deux jours de ce déplacement qui a tout du match piège, le coach artésien Franck Haise et son défenseur Kevin Danso ont abordé, lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, l’état de forme actuel des Artésiens et leur futur adversaire…

SUR LE GROUPE

Les tests PCR sont devenus un rituel d’avant-match. Aucun cas n’est à noter dans les rangs lensois : « On a récupéré Wuilker Farinez et Brayann Pereira qui sont maintenant négatifs » explique Franck Haise. « Concernant le reste du groupe, il n’y a aucun autre cas à déplorer. » Du côté des absents, Deiver Machado (genou gauche) poursuit sa réathlétisation, alors que le Malien Massadio Haïdara et le Camerounais Ignatius Ganago ont débuté la CAN 2022 par une victoire.

Prêté au SC Bastia, Tom Ducrocq est revenu quelque temps à La Gaillette comme le souligne le coach lensois : « Tom avait un problème de pubalgie depuis pas mal de temps. Il a été contraint de s’arrêter de jouer. Un accord a été trouvé entre les deux clubs pour qu’il fasse son début de rééducation ici. Fin janvier, il retournera au Sporting la terminer et reprendre avec le groupe corse. »

SUR LES RÉSULTATS

Si l’année 2021 s’est achevée par des résultats défavorables, les Sang et Or ont renoué avec la victoire en ce début 2022. Celle en Coupe de France face au LOSC a su donner l’impulsion aux équipiers de Seko Fofana qui ont enchaîné par un succès en championnat contre le Stade Rennais. Ce second succès marque un nouveau clean sheet qui s’ajoute aux trois premiers de la saison.

Kevin Danso, l’un des garants de la défense lensoise, analyse ce compartiment de jeu : « Notre rôle principal en tant que défenseur est de ne pas prendre de but. On aime faire des clean sheet ! Sur certains matchs, notamment fin 2021, on a pris trop de buts. En faisant plus d’efforts en défense et en étant un peu plus agressif, on est parvenu à conserver notre cage inviolée face à Rennes. »

Si le tir a été corrigé lors du dernier match, Franck Haise en demande davantage à ses joueurs : « On a fait 4 clean sheets en 20 matchs, mais jamais deux d’affilée... L’objectif dans le football est d’être régulier offensivement mais aussi défensivement. J’attends que l’on soit aussi solide, organisé et sérieux à Saint-Etienne que face à Rennes. »

SUR LE PROCHAIN ADVERSE

Alors que les Sang et Or sont sur une belle dynamique, c’est loin d’être le cas pour l’ASSE, dernier du classement. « On a vécu une belle semaine », déclare l’international autrichien, « mais on n’a pas eu beaucoup de temps pour profiter des deux victoires contre Lille et Rennes. On s’est vite concentré sur Saint-Etienne. Ce sera difficile car ils luttent pour le maintien.»

Pour se sortir de cette mauvaise posture dans laquelle il se trouve, l’AS Saint-Etienne vient de changer d’entraîneur et voit à sa tête Pascal Dupraz. Le coach des Verts pourra compter sur les points forts de son groupe comme les énumère Franck Haise : « Saint-Etienne est en mission, en mode commando. Cette équipe met beaucoup d’énergie sur le terrain et a de la qualité sur pas mal de postes. C’est une formation redoutable sur coup de pied arrêté. On devra être rigoureux et rester concentré dans tous les domaines. »

SUR SON BILAN PERSONNEL

Arrivé il y a six mois au Racing, le défenseur de 23 ans a enchaîné les matchs (17 participations) et engrangé du temps de jeu qui lui a permis d’évoluer rapidement sur mais aussi en dehors du terrain : « Mes six premiers mois ici sont positifs, à tous les niveaux. Les résultats sportifs ont aussi aidé à ma bonne intégration. Depuis mon arrivée, je progresse, même dans ma vie d’homme. Ce que j’aime par-dessus tout, c’est défendre. Quand on prend des buts, même s’il peut arriver que je ne suis pas impliqué, je me demande ce que j’aurais pu faire de mieux sur cette action. »

jour de conf' en vidéo

rclens.fr