Avant RC Lens-Stade Brestois 29 | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 05/08/2022 à 17h05

J1… J-2 ! La Ligue 1 Uber Eats reprend ses droits ce dimanche à 15h pour le Racing. À cette occasion, l’entraîneur Franck Haise et le milieu de terrain Seko Fofana ont décrypté cette première confrontation de la saison 2022-2023 en conférence de presse. Le mercato et les objectifs de la future saison étaient également au menu des échanges.

Sur le groupe

Après une préparation intense, Franck Haise a fait le point sur l’état de forme de l’effectif.  « Adam Buksa poursuit sa réathlétisation normalement. Gaël Kakuta sera également indisponible dimanche. On ne veut pas brûler les étapes. On souhaite qu’il soit à 100% pour sa reprise terrain. Il y a des doutes sur Przemyslaw Frankowski après le coup qu’il a reçu au niveau du fessier face à West Ham. On va attendre la dernière séance pour tabler sur sa présence ou non. Quant à Jonathan Gradit, il a effectué une semaine d’entraînement normale. »

Son capitaine Seko Fofana s’est dit « heureux » d’entamer cette nouvelle saison : « On va pouvoir évaluer si notre préparation a été bonne. », et a livré son ressenti sur l’état d’esprit du groupe à l’aube de cette première journée. « Les nouveaux s’intègrent très bien à notre philosophie de jeu. Tout peut arriver mais on est serein. »

Sur la première journée

Neuf ans que le Racing n’avait pas démarré une saison à domicile. Une vraie aubaine pour se mettre directement dans le bain. Le coach a donné son analyse. « On est très content de commencer la compétition officielle, surtout à la maison. On a déjà retrouvé la ferveur de Bollaert lors des deux derniers matchs de préparation dans l’intensité, le niveau de l’adversaire... Les nouveaux joueurs se sont déjà imprégnés de cette ambiance. Cela leur permet d’avoir des repères rapidement. »

C’est le Stade Brestois 29 qui débarque en premier. Tombeurs des Lensois lors des deux rencontres l’an passé, les Bretons offrent une opposition corsée. « C’est une équipe difficile à bouger qui, comme nous, a fait une préparation solide avec seulement deux buts encaissés. », explique Franck Haise. « Les deux matchs de l’an passé étaient très différents, on avait manqué de choses défensivement et dans l’agressivité. Mais ce qui m’intéresse, c’est dimanche. Ils ont un bloc solide et agressif qui laisse peu d’espaces. L’effectif est bien encadré. Il faudra être vigilant. »

Sur le mercato

Interrogé sur son effectif 2022-2023, l’entraîneur juge que le temps a été bénéfique. « L’équipe est différente en ce sens que trois joueurs, qui faisaient partie du onze type, ont quitté le club. Mais on a pu mettre les choses en place et préparer au mieux ce premier rendez-vous. C’est difficile de dire à quel niveau nous nous situons aujourd’hui mais, en tout cas, nous avons des bases fortes au vue des matchs de préparation avec encore une marge de progression. » Selon lui, la philosophie reste la même mais avec « des adaptations. » « On a des nouveaux avec des profils différents de leurs prédécesseurs. Il faut s’adapter car chaque joueur à son ADN. »

Seko Fofana a expliqué sa vision de l’intérieur du jeu. « Ça se passe bien avec les recrues. Au milieu, le coach nous fait travailler nos automatismes et ça permet de créer des repères. On parle beaucoup aussi en dehors du terrain. » Le numéro 8 s’est montré optimiste avec le nouveau gardien sang et or Brice Samba. « Il a cette volonté de jouer au sol, balle au pied. Il nous apporte beaucoup de sécurité et de confiance. »

Seko s’est également exprimé sur son avenir. « Je suis à Lens et je prends beaucoup de plaisir. On a une équipe complète, très heureuse d’évoluer ensemble et on bosse bien. Je fais mon travail et, quand je suis sur le terrain, je donne tout, je ne triche pas. » Il a également évalué sa progression individuelle. « J’ai marqué beaucoup de buts la saison dernière (ndlr : 10 toutes compétitions confondues) et j’en suis très satisfait. C’est surtout grâce à mes partenaires. »

Sur la prochaine saison

Franck Haise a insisté sur l’importance de prendre le taureau par les cornes dès l’entame. « Je veux qu’on prenne les initiatives. La pression existe toujours, avec quatre descentes ou non. La première mission reste de pérenniser le club dans l’élite lors de cette troisième année consécutive en Ligue 1. Il faut placer le maillot encore plus haut qu’il ne l’a été lors des deux dernières saisons (ndlr : 7ème place). On va se donner les moyens pour y parvenir. »

Même son de cloche chez Seko Fofana. « Le but n’est pas de se mettre la pression collectivement car cette saison prendra une autre dimension avec les quatre relégations. »

Le tacticien sang et or a évoqué son intention de conserver de « l’intensité à l’entraînement ». « Nous étions neuvièmesau niveau du volume de course l’an dernier. On a des ressources dans l’effectif qui permettent d’avoir de la rotation et de garder de la fraîcheur. On fait le job lors des séances à haute intensité. »

Pour conclure cette première conférence de presse, Franck Haise a eu une pensée pour les supporters Sang et Or. « Les gens sont fiers des couleurs de leur club et tant mieux s’ils sont satisfaits du boulot effectué par le staff et l’équipe. On va vivre les bons moments de la meilleure des façons. »

Jour de Conf en vidéo

rclens.fr