Avant Stade de Reims-RC Lens | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 15/02/2024 à 11h09

Trois jours après la réception du SC Fribourg (0-0) à Bollaert-Delelis, les Sang et Or rechaussent rapidement les crampons, dès ce dimanche, avec un déplacement à Reims. À la veille de cette confrontation comptant pour la 22e journée de Ligue 1 Uber Eats, le coach Franck Haise et le défenseur Massadio Haïdara se sont présentés devant la presse et sont notamment revenus sur le match d’Europa League avant de se plonger dans celui de championnat…

Sur le groupe

Privé de Facundo Medina face aux Allemands, le Racing pourra à nouveau compter sur son numéro 14 revenu de suspension. Alors que, du côté de l’international colombien, son retour n’est pas encore prévu : « Pour Deiver (Machado, adducteurs), c’est particulier. Ce n’est pas juste une question de point de suture car sa guérison se passe en profondeur. Il doit d’abord cicatriser parfaitement. » Questionné sur Jimmy Cabot, Franck Haise est content mais prudent : « Cela fait 18 mois que Jimmy est absent. Il y a encore du chemin avant de penser à un retour sur le terrain. Le point positif, c’est que depuis 2-3 semaines, son genou ne réagit plus négativement lorsqu’il est sollicité. On est ravi de le retrouver avec une bonne énergie et de meilleures sensations. »

Sur l’enchaînement des matchs

Fort de son effectif, le technicien artésien peut faire appel à toutes les forces vives pour affronter un calendrier chargé. « On va disputer cinq matchs en deux semaines. Les rencontres de Coupe d’Europe et de championnat sont très rapprochées. On est très attentifs à l’état de forme et à la récupération des joueurs. On leur fait des tests de force quelques jours avant les matchs. On a la chance d’avoir un groupe homogène, avec une concurrence saine. Tout le monde travaille bien et cela est nécessaire quand on enchaîne comme ça. Apporter de la fraîcheur permet d’éviter les blessures. »

Du côté du staff, la préparation des matchs est aussi intense : « Le travail d’analyse vidéo, notamment, du prochain match est couplé à celui du précédent. C’est hyper condensé. » Quant à Massadio Haïdara, il compte sur la bonne série du moment pour rester focus : « On doit se concentrer sur nous-mêmes, comme on l’a fait ces dernières saisons. Ça a plutôt bien porté ses fruits. Il faut essayer de garder la bonne dynamique dans laquelle on est. »

Sur le SC Fribourg

Interrogé sur leur prestation contre la formation de Christian Streich, le défenseur lensois analyse : « On est capables de faire beaucoup mieux collectivement et individuellement. Mais il ne faut pas tout remettre en question non plus. Ça a été difficile pour nous, mais pour eux aussi. Il reste encore un match à jouer et on ira chercher la qualification là-bas. On sait encore mieux à quoi s’attendre après les avoir joués. »

Sur la célébration

Buteur face au SC Fribourg (finalement refusé, ndlr), Massadio Haïdara a eu un geste qui n’est pas passé inaperçu : « Le fait que j’aurais pu partir cet hiver, ne change rien à mon attachement pour le club. Cela fait des années que je suis à Lens et que j’ai prouvé mon affection pour le Racing. Lors de la joie, j’ai embrassé le blason. Je suis resté ici et je me donne à 100% comme je l’ai toujours fait depuis mon arrivée. »

Sur le Stade de Reims

Confronté à une équipe toujours compliquée à manier, Franck Haise a conscience des difficultés qui attendent ses joueurs dimanche : « On connait la qualité de cette formation à gros potentiel, avec de très bons joueurs qui peuvent surprendre dans l’animation. On a souvent fait de bons résultats contre les Rémois et je pense qu’ils auront envie de changer cela. »

jour de conf' en vidéo

rclens.fr