P. Montanier et M. Perez avant Lens - Clermont | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 23/01/2020 à 14h04

Découvrez les moments forts de la conférence de presse du jour donnée par Philippe Montanier et Manuel Perez en direct de La Gaillette avant la 21e journée de Domino's Ligue 2 face à Clermont...

Suivez la rencontre en live-écrit sur rclens.fr et sur nos réseaux sociaux Twitter et Facebook.

Philippe Montanier

 


 

Walid Mesloub nous a quittés avec un petit pincement au coeur. Il était un élément important du groupe. Cette saison, il avait moins de temps de jeu. On lui souhaite bonne chance.

Benjamin Moukandjo est parti et est libre d'aller où il veut suite à un accord que l'on avait pris à son arrivée.

Je tais les rumeurs sur Jean-Louis Leca qui est bel et bien gardien lensois.

La prolongation de Charles Boli est une bonne nouvelle.

Clermont est l'une des équipes qui jouent le mieux en Ligue 2 et son coach en est pour quelque chose. Le match sera âprement disputé.

Il va falloir être bien au point dans nos déplacements.

Aleksandar Radovanovic a suivi un protocole de commotion cérébral mais tout va bien. Il a été un peu ménagé cette semaine. Steven Fortes s'est entraîné normalement avec le groupe et revient très bien.

Simon Banza sera suspendu pour Lens - Clermont.

Qu'il y ait un joueur suspendu ou blessé, on est capable de pallier à l'absence. C'est ça la force de notre groupe.

Massadio Haïdara devient de plus en plus décisif et dans notre système en 3-4-3 il a un rôle important.

 

 

Manuel Perez

 


 

On a montré que l'on avait du caractère et que lorsque l'on était mené, on pouvait inverser la vapeur.

Clermont travaille bien, est rigoureux et cherche à maitriser tous les détails. Son coach de qualité qui parvient à exploiter le potentiel de ses joueurs. Il est très difficile à manœuvrer. C'est le parfait outsider. Je tire mon chapeau à tout ce qui est fait dans le club clermontois.

Quand on pense à Clermont, on espère ne pas prendre le bouillon. Mais on peut leur faire très mal en contre. Ils vont jouer leur football.

On sait que l'on va avoir des matchs importants en janvier et février. Il faudra les aborder au mieux. En tout cas, on n'est pas tétanisé par les enjeux.

J'ai toujours eu du mal par le passé à entrer dans un match physiquement. Mais depuis que je suis ici, je n'ai pas eu ce problème. Ça veut dire qu'athlétiquement, on travaille bien.

rclens.fr