RC Lens-West Ham United (0-0) : une préparation sans faux pas | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 30/07/2022 à 21h10

Confronté à un bloc anglais hermétique, le Racing est parvenu à rendre une copie propre autant dans ses intentions offensives que sur le plan défensif en encaissant très peu d’occasions. La présaison se termine donc sur une bonne note, à l’aube d’une saison 2022-2023 de Ligue 1 Uber Eats tant attendue.

compte-rendu
RC Lens-West Ham United (0-0) : une préparation sans faux pas

 

L’ultime test. À une semaine de l’ouverture du championnat, les coéquipiers de Seko Fofana entament leur sixième rencontre de préparation estivale. Après le succès face à l’Inter Milan (1-0), c’est cette fois un pensionnaire de Premier League qui vient découvrir Bollaert. Ledit stade lensois affiche une très belle affluence pour cette dernière rencontre de présaison.

Deux changements dans le onze par rapport au week-end dernier : Christopher Wooh prend la place de Jonathan Gradit, blessé, dans la triplette défensive centrale et Loïs Openda est placé à la pointe de l’attaque.

La rencontre démarre par une grosse séquence de possession lensoise. Patients en attaque, les locaux parviennent rapidement à se frayer un chemin dans la défense anglaise. Przemyslaw Frankowski est idéalement servi dans la profondeur par David Pereira da Costa. L’international polonais transmet le ballon en retrait à Florian Sotoca qui arme une frappe sèche à ras de terre. C’est capté par Fabianski.

RC Lens-West Ham United (0-0) : une préparation sans faux pas

 

Trois minutes plus tard, le numéro 29 lensois est une nouvelle fois à l’origine d’une occasion. Son coup de pied trouve la tête de Kevin Danso sur corner. Loïs Openda tente de reprendre le ballon à bout portant mais c’est rejeté par le portier. Malgré cette présence importante offensivement, les Sang et Or demeurent impactants dans leur pressing. Les montées de Loïs Openda et Salis Abdul Samed dans les premiers mètres adverses viennent perturber les relances.

Les Hammers ne se créent qu’une seule frappe dans le premier quart d’heure, facilement captée par Brice Samba. Les blocs se solidifient au fur et à mesure et laissent place à plus de déchets techniques de part et d’autre.

Les seules occasions interviennent sur coups de pied arrêtés. Par deux fois, les corners de Przemyslaw Frankowski sont repoussés par la défense. Les visiteurs bénéficient de deux coups francs successifs mais rien de concret.

Si la rencontre n’en reste pas moins plaisante, aucune des deux formations ne parvient à emballer les phases de jeu à la pause.

Solidité et maîtrise

Comme en première période, le ballon est dans les pieds des Artésiens. À plusieurs reprises, les contres menés par Deiver Machado sur son flanc gauche apportent du dynamisme mais le Racing se montre prudent.

Les hommes de Franck Haise sont plus en contrôle et donc bas sur le terrain, se montrant un peu moins pressants pour ne pas se faire surprendre en transition. C’est Seko Fofana qui va réveiller le stade d’un boulet de canon frappé depuis l’entrée de la surface. Flottante, la tentative du capitaine s’écrase sur la barre transversale.

Les premières rotations opérées par le tacticien lensois donnent un coup de peps et offrent des situations de jeu rapide. Dans le dernier quart d’heure, Jimmy Cabot intercepte intelligemment et sert avec puissance Ignatius Ganago au premier poteau qui tente de remettre le ballon de la tête. Ça passe à côté.

RC Lens-West Ham United (0-0) : une préparation sans faux pas

 

Pas simple de percer cette arrière-garde anglaise qui reste très solide dans les duels et bien positionnée sur les lignes de passes. Toujours solides, les coéquipiers de Brice Samba gardent leur concentration et ne laissent rien passer non plus. Le seul réel danger intervient dans les ultimes instants avec cette frappe de Bowen qui prend le montant. Un dernier frisson qui conclut cette phase de préparation.

En terminant sa présaison sans perdre une seule de ses 6 rencontres (4 victoires et 2 nuls), le Racing aborde le début de sa saison 2022-2023 avec confiance et détermination. Bollaert était une nouvelle fois au rendez-vous et nul doute qu’il le sera dimanche prochain, pour la première journée de Ligue 1 Uber Eats face au Stade Brestois 29 (15h).

fiche technique

RC Lens-West Ham United (0-0)

Mi-temps (0-0)
Avertissements : West Ham United : Soucek (28'), Johnson (50').
RC Lens : Samba - Wooh, Danso (Boura, 87'), Medina, Machado (Haïdara, 80') - Frankowski (Cabot, 66'), Abdul Samed (Berg, 80'), Fofana (c) - Sotoca (Poreba, 80'), Pereira da Costa (Saïd, 66'), Openda (Ganago, 66').
West Ham United : Fabianski (Areola, 46') - Johnson, Zouma, Coufal, Dawson (Lanzini, 61') - Rice (c), Soucek (Downes, 82'), Fornals - Masuaki (Coventry, 74'), Bowens, Benrahma (Vlasic, 74').

Réaction

Franck Haise, entraîneur« C’était un bon match, très intelligent de la part des deux équipes. En face, il y avait avec un bloc très dense, regroupé et très costaud, qui avait changé son système de jeu. Sur les deux tiers du terrain, on a longtemps trouvé les solutions pour sortir les ballons, franchir leur première ligne. C’était plus difficile d’attaquer en dernière ligne, notamment lors de la première période. On a fait une bonne seconde période où l’on était assez proche d’ouvrir le score. On n’a pas vraiment été inquiétés. On a bien défendu. Sur une situation ou deux, ils auraient pu ouvrir le score.

Ce sont des matchs qui apprennent beaucoup, qui nous montrent que l’on a un vrai niveau, solide, et qui nous amènent à dire que l’on a encore des choses sur lesquelles on peut évidemment progresser, comme dans l’animation offensive pour déséquilibrer encore plus ce type d’adversaire.

C’était bien que l’on ait ces cinq semaines de préparation avec ces matchs. On a pris peu de buts. C’est bien, mais c’est bien aussi de reprendre la véritable compétition, notre championnat de Ligue 1. On va y aller avec beaucoup d’envie, je n’ai pas de doute. Il faut que l’on garde la même exigence, la même vigilance et que l’on soit toujours capables d’enflammer nos matchs. »

rclens.fr