RC Lens-Stade Brestois 29 (3-2) : une entrée en matière spectaculaire | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 07/08/2022 à 18h40

Quelle entame de championnat ! Cette première journée a répondu à toutes les attentes. Dans un stade (déjà) à guichets fermés (37 015 spectateurs), le Racing a brillé par l'intermédiaire d'un triplé de Florian Sotoca. Incisifs et efficaces offensivement, les Sang et Or ouvrent magnifiquement le bal.

compte-rendu
RC Lens-Stade Brestois 29 (3-2) : une entrée en matière spectaculaire

 

Neuf ans. Neuf longues années que Bollaert n’avait pas accueilli une première journée de championnat. Sur sa lancée de la campagne 2021-2022, le stade le plus célèbre de l’Artois affiche complet pour la huitième fois consécutive en championnat. Côté terrain, les hommes de Franck Haise surfent sur une préparation des plus probantes (4 victoires, 2 nuls). Comme l’a bien déclaré Seko Fofana en conférence de presse deux jours plus tôt, il est temps d’évaluer et de confirmer cette belle présaison sur les pelouses de Ligue 1 Uber Eats.

Le capitaine lensois enchaîne une 39ème rencontre consécutive dans le onze et est aligné aux côtés de Salis Abdul Samed dans l’entrejeu. Loïs Openda fait lui ses débuts en Ligue 1 Uber Eats à la pointe de l’attaque avec David Pereira da Costa et Florian Sotoca dans les ailes. Pas de changement défensivement avec la ligne de 3 Gradit-Danso-Medina. Przemyslaw Frankowski et Deiver Machado occupent les postes de pistons.

RC Lens-Stade Brestois 29 (3-2) : une entrée en matière spectaculaire

 

On sent de la tension dans ces premières minutes. Les contacts sont rugueux et, techniquement, les transmissions sont assez hasardeuses donnant lieu à quelques déchets. Ça tâtonne offensivement de part et d’autre mais les locaux ont le pied sur le ballon (un peu plus de 60% de possession au quart d’heure de jeu).

C’est finalement Loïs Openda qui s’offre la première occasion franche de la rencontre. Bien trouvé dans la profondeur par Florian Sotoca, l’international belge frappe fort depuis le côté droit mais ça passe à côté.

Dominants, les Lensois dictent le tempo et sont très tournés vers l’avant à l’image des percées de Jonathan Gradit et Facundo Medina. Une discipline qui va finir par payer à la 27e minute. Le centre puissant de Przemyslaw Frankowski est repoussé du gant par Bizot mais Florian Sotoca est bien placé pour reprendre et déclenche une frappe tendue qui termine dans les filets (1-0) !

La frénésie s’empare du stade… et ne va pas retomber de sitôt ! Fauché dans la surface, Seko Fofana provoque un penalty. Sur sa lancée, Florian Sotoca se charge de le tirer mais Bizot vient le stopper du bras.

Beaucoup mieux sur le plan offensif et en maîtrise du ballon, les Sang et Or mènent logiquement à la pause.

4 buts en 4 minutes

Les Lensois restent dans la continuité de leur première période. Toujours aussi incisif dans ses projections vers l’avant, Florian Sotoca se procure deux occasions coup sur coup… avant de transformer la troisième à la 62e minute. Sur corner, la patte de Przemyslaw Frankowski trouve le Narbonnais dans les airs qui s’empresse de placer un coup de tête imparable (2-0) !

Un doublé ? Non ! Deux minutes plus tard, l’attaquant contrôle parfaitement du bout du pied et place un lob somptueux qui trompe Bizot, sorti dans ses pieds (3-0). Quelle inspiration ! Chapeau Monsieur !

RC Lens-Stade Brestois 29 (3-2) : une entrée en matière spectaculaire

 

Mais ce match n’est pas une première journée classique. Pas le temps de tergiverser car Brest répond dans la foulée. Depuis l’extérieur de la surface, Belkebla adresse une frappe flottante. Déviée dans sa trajectoire, elle vient prendre Brice Samba à contre-pied (3-1). En l’espace de quatre minutes, la rencontre s’est totalement métamorphosée et offre déjà de grandes émotions aux 37 015 supporters présents.

Franck Haise apporte de la fraîcheur après cette réduction du score. L’entrée de Jimmy Cabot et Wesley Saïd permet de garder le même niveau de dynamisme et d’intensité, tandis que Salis Abdul Samed a encore du gaz sur les retours défensifs. Le rythme va être entaché par un nouveau penalty sifflé à l’encontre des Artésiens cette fois. Arrêté dans un premier temps par Brice Samba, il est finalement retiré après consultation de la VAR. Le portier lensois a quitté sa ligne avant le déclenchement du tir. Del Castillo transforme la seconde tentative (3-2).

Seulement un but d’avance à huit minutes de la fin. Les derniers instants sont tendus à Bollaert. Mais le Racing, solide, prend les trois points sur cette première journée !

Cette saison 2022-2023 démarre de la plus belle des façons. Des émotions intenses, un triplé (le premier pour un Lensois depuis 2010) et un succès d’entrée de jeu pour marquer les esprits. Merci Messieurs !

fiche technique

RC Lens-Stade Brestois 29 (3-2)

Mi-temps (1-0)
Les buts : RC Lens : Sotoca (27’, 62’, 65’). Stade Brestois 29 : Belkebla (66’), Del Castillo (82’, sp).
Avertissements : RC Lens : Pereira da Costa (37’), Danso (78’). Stade Brestois 29 : Chardonnet (71’).
RC Lens : Samba – Frankowski (Cabot, 76’), Gradit, Danso, Medina, Machado (Haïdara, 83’) – Abdul Samed, Fofana (c) – Pereira da Costa (Saïd, 67’), Sotoca (Berg, 76’), Openda (Ganago, 76’).
Stade Brestois 29 : Bizot – Fadiga (Duverne, 40’), Chardonnet (c), Hérelle (Dari, 74’), Brassier – Pereira Lage, Lees-Melou (Le Douaron, 87’), Belkebla – Belaïli (Magnetti, 74’), Cardona (Del Castillo, 74’), Honorat.

le débrief

rclens.fr