OGC Nice-RC Lens (2-3) : un succès au forceps ! | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 22/10/2023 à 15h54

D’abord efficaces sur le plan offensif puis unies dans l’effort lorsque l’adversaire a poussé pour recoller au score, les Sang et Or arrachent à Nice leur premier succès à l’extérieur de la saison, à l’occasion de la J5 de D2F !

Dans cette poule unique de la D2F version 23-24, le Racing effectue son plus grand déplacement depuis le lancement de la section féminine en 2020. Dominées contre le cours du jeu par Albi (1-2) il y a une semaine, les Lensoises briguent un premier succès loin de leurs bases cette saison pour mettre fin à leur série de deux revers. Cette confrontation face à l’OGC Nice est inédite dans l’histoire des deux formations et s’annonce périlleuse. Pour autant, les Sang et Or sont ambitieuses et déterminés à rentrer en Artois avec un résultat positif.

La coach Sarah M’Barek opte pour un dispositif tactique habituel en 3-4-3. Le seul changement par rapport au dernier match concerne Kahissa Saidi, qui fait son retour parmi les titulaires en l’absence de Charlote Lorgeré (blessée). Durant cette partie qui vient clore le mois de soutien à l’action « Octobre Rose », les joueuses du Racing arborent de nouveau leur tunique rose événementielle.

UN RACING CLINIQUE

Entreprenantes, les coéquipières de Tess David démarrent tambour battant. La capitaine est d’ailleurs la première à se mettre en évidence dans les seize mètres azuréens après un service en retrait de Lina Thivillon. Malheureusement, son tir en première intention termine sur le poteau (1’). Bien en place, le Racing forme un bloc compact et se montre dangereux sur des transitions offensives. Si la tentative aux vingt mètres de Kahissa Saidi passe au-dessus de la cage niçoise (11’), Sherly Jeudy parvient à faire sauter le verrou quelques minutes plus tard. Au terme d’un contre éclair mené par Kahissa Saidi, la numéro 9 réceptionne le cuir, s’avance et pique son ballon pour tromper la gardienne (0-1, 18’). Lens est devant !

Au cours d’un premier acte maîtrisé, les joueuses de Sarah M’Barek sont peu inquiétées défensivement et profitent des espaces laissés dans le dos de la défense niçoise. Alertée dos au but, Sherly Jeudy glisse le ballon à Fany Proniez qui pénètre dans la surface et bat Emma Templier du pied droit (0-2, 30’). D’un réalisme froid, les Lensoises poursuivent sur leur lancée. Dans la foulée, après un pressing gagnant, Sherly Jeudy centre vers Tess David au premier poteau. La numéro 6 lobe la gardienne et alourdit le score (0-3, 33’).

À l’issue des 45 premières minutes, les Lensoises maîtrisent leur sujet et dominent logiquement les débats.

générosité et solidarité

Le Racing revient des vestiaires avec la volonté de se procurer de nouvelles occasions. Sur phase arrêtée, le corner d’Emma Smaali trouve la tête de Romane Lejeune mais la défenseure n’arrive pas à redresser sa reprise (51’). Dans le jeu, Sherly Jeudy a l’opportunité d’aggraver le score après un bon travail d’Aude Gbedjissi mais loupe la cible (62’) tandis que la nouvelle entrante Kaîna El Koumir voit sa tentative heurter le poteau (68’).

Solides jusqu’ici, les Lensoises sont davantage bousculées dans les vingt dernières minutes. Après un coup franc mal dégagé par la défense, Blandine Joly ne peut rien faire face à la volée d’Inna Hlushchenko (1-3, 71’) puis Charlotte Villetard réduit l’écart quelques minutes plus tard (2-3, 82’). Unies dans l’effort, les Sang et Or défendent bien, à l’instar de Blandine Joly qui bloque parfaitement la frappe puissante de Nadège Cissé (88’).

Si Nice pousse pour égaliser, le dernier frisson de la rencontre est à mettre au crédit du Racing. Dans les derniers instants, Aude Gbedjissi est proche de sceller le sort de la partie après un une-deux avec Fany Proniez mais la Béninoise voit son tir taper le montant (90’+3).

Si elles avaient manqué d’efficacité lors de la dernière journée, les Sang et Or ont cette fois été récompensées de leur prestation aboutie. Avec trois succès en cinq journées, elles se positionnent dans la première moitié du classement avant la trêve internationale. Elles garderont le rythme lors d’un match de préparation face au Sporting Club Charleroi (qui évolue en Super League belge), ce mercredi (20h30), au stade Léo Lagrange. Elles retrouveront la D2F lors de la réception de Rodez, le 5 novembre.

fiche technique

OGC Nice-RC Lens (2-3)

Score à la mi-temps : 0-3

  • Buteuses lensoises : Jeudy (18'), Proniez (30’) et David (33’).
  • Le onze : Joly – Smaali (Nacer, 89’), Lejeune, Prette – Thivillon (Hadj Safi, 75’), Polito, David (c), Proniez - Gbedjissi, Saidi (El Koumir, 62’), Jeudy.
sarah m'barek

« On a effectué une excellente entame. L’équipe a mis du rythme et a su imposer son jeu, en étant dangereuse dans l'attaque de la profondeur. Notre avantage de trois buts à la mi-temps était donc logique mais on s’attendait à un second acte plus difficile et c'est ce qui s'est passé. La réduction de l’écart par Nice a inversé la physionomie de la rencontre. On a davantage subi à partir de la 70e minute, on a été bousculés et on a parfois manqué de sérénité défensivement, notamment en raison de la jeunesse de notre charnière. Malgré tout, on a montré de belles valeurs et on a réussi à préserver ce score en notre faveur. C’est une victoire méritée. Elle a été acquise avec beaucoup de mental et vient récompenser nos efforts. Le groupe est heureux de ramener trois points à la maison. »

rclens.fr