RC Lens-Stade Rennais FC, l'avant-match | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 20/08/2023 à XXXX

L’antre artésien s’apprête de nouveau à vibrer ! Le Racing retrouve sa pelouse et la ferveur de Bollaert-Delelis, en clôture de cette 2e journée de Ligue 1 Uber Eats. Vainqueurs à 17 reprises en 19 rencontres à domicile lors de l’exercice 2022-2023, les hommes de Franck Haise défient le Stade Rennais FC, auteur d’un début de saison tonitruant.

Le contexte

Un retour tant attendu. Plus de deux mois après avoir quitté ses supporters au bout de la nuit, à la suite de l’ultime succès de la saison obtenu à Auxerre, sur la pelouse de l’Abbé Deschamps (1-3), les Lensois retrouvent leur antre en Ligue 1. Après un faux-pas sur la pelouse du Stade Brestois 29 (3-2), lors de la 1e journée, c’est une autre formation bretonne qui se dresse devant les Sang et Or : le Stade Rennais FC.

Après une préparation convaincante ponctuée par trois victoires (face à Saint-Malo, West Ham United et Nottingham Forest), un match nul (contre Concarneau) et une défaite sur la pelouse de Wolverhampton, les hommes de Bruno Génésio ont parfaitement débuté leur saison au Roazhon Park. Face au FC Metz, tout juste promu, les Rennais ont dominé de bout en bout, signant la rencontre la plus prolifique de la J1 (5-1). Un succès marquant qui leur permet déjà de truster la place de leader du classement.

Néanmoins, le SRFC est un club qui réussit plutôt bien au Racing ces dernières années. Ainsi, avec quatre victoires en faveur des Artésiens et deux matchs nuls sur les six dernières confrontations, il faut remonter à l'exercice 2014-2015 pour voir les Bretons s’imposer face aux Lensois (0-1). Forts de leurs 17 victoires en 19 rencontres à domicile la saison passée, les coéquipiers de Brice Samba auront à cœur de débuter de la meilleure des manières leur campagne 2023-2024 devant leurs supporters.

RC Lens-Stade Rennais FC, l'avant-match
La stat'

5. Après avoir battu successivement le FC Metz, le Stade Brestois 29, l’AS Monaco, l’AC Ajaccio et l’ESTAC Troyes, le club breton reste sur cinq victoires consécutives en Ligue 1 Uber Eat. C’est la deuxième fois dans son histoire qu’il réalise cette série, le record est de 8 succès consécutifs lors de la saison 2005-2006.

RC Lens-Stade Rennais FC, l'avant-match
Le système tactique

Nommé sur le banc des Rouge et Noir en mars 2021, Bruno Génésio affiche un bilan plus que positif à la tête de l’équipe rennaise avec 48 victoires en 88 rencontres de championnat.

Durant cette trêve estivale, il y a eu du mouvement dans le sens des départs, mais également des arrivées du côté du centre de la Piverdière. Si le SRFC a enregistré, à l’heure actuelle, les départs d'Hamari Traoré, du jeune Lesley Ugochukwu, ou plus récemment de Birger Meling et Lovro Majer, il s’est vu renforcé par l’arrivée de Ludovic Blas (FC Nantes), Enzo Le Fée (FC Lorient) ou plus récemment Nemanja Matić en provenance de l’AS Rome.

Sur l’aspect tactique, en revanche pas de changement, le coach rennais reste fidèle à son 4-3-3. Dans les buts, c’est toujours l’expérimenté Steve Mandanda qui a les faveurs de l'entraîneur. Devant l’ex-international français, on retrouve une défense composée d’Arthur Theate, épaulé par le jeune Warmed Omari, formé au club, ou bien l’ancien Lensois Christopher Wooh. Depuis le départ d'Hamari Traoré, c’est un autre jeune issu de la formation rennaise, Lorenz Assignon, qui occupe le couloir droit tandis qu’Adrien Truffert ou Jeanuël Bélocian occupe le côté gauche de l'arrière-garde.

Au milieu de terrain, les places sont chères. Si l'ancien pensionnaire de La Gaillette, désormais capitaine, Benjamin Bourigeaud, semble indéboulonnable dans le onze, ils sont quatre prétendants aux deux dernières places restantes. Les deux anciens Angevins Baptiste Santamaria et Flavien Tait ont été beaucoup utilisés l’an passé (respectivement 25 et 30 matchs disputés en Ligue 1) mais dernièrement, la recrue Enzo Le Fée (voir la rubrique suivante) vient brouiller les pistes. Enfin, fraîchement arrivé de la Roma en début de semaine, l’expérimenté Nemanja Matic pourrait jouer, ce dimanche, ses premières minutes dans le championnat de France.

Pour animer l’attaque, là encore, le tacticien rennais dispose de plusieurs cordes à son arc et Amine Gouiri semble être l’atout numéro un, aux yeux de celui qui l’a vu éclore à l’Olympique Lyonnais. En pointe ou décalé sur un côté, le Franco-Algérien sort d’une saison pleine (15 buts en 35 rencontres) et demeure une menace constante. Auteur d'une réalisation lors de la première journée, il sera un élément essentiel à surveiller. Pour l’épauler, un attaquant qui connaît très bien l’ambiance de Bollaert : l’international espoir français, Arnaud Kalimuendo. Buteur lors du match de préparation face à West Ham United, il a récidivé face à Metz en ouvrant le score (5-1).

Enfin sur l’aile droite, on devrait retrouver le belge Jérémy Doku. Auteur de 6 réalisations l'an passée, le virevoltant numéro 10 s'est illustré face au FC Metz la semaine dernière et sera une menace de tous les instants pour la défense lensoise.On pourrait également retrouver l’ancien Nantais Ludovic Blas dans le rôle d’ailier droit. Après avoir purgé une suspension lors de la première journée, il pourrait être aligné pour la première fois avec Rennes en Ligue 1 cette saison. Habitué à endosser le costume de leader lors des grands rendez-vous, il aura à cœur de briller d’entrée sous la tunique rouge et noir. Dans la rotation, le coach peut également opter pour l’ailier marocain Ibrahim Salah, auteur d'un doublé la semaine dernière ou encore le jeune Désiré Doué (18 ans).

RC Lens-Stade Rennais FC, l'avant-match
Le joueur à suivre

Il a quitté le Morbihan pour l’Île et Vilaine. Auteur d’une saison pleine avec le FC Lorient, le jeune milieu de 23 ans, Enzo le Fée, a rejoint le Stade Rennais cet été. Après avoir débuté en Ligue 2 chez les Merlus à seulement 18 ans, il s’impose rapidement comme un milieu incontournable en disputant 26 rencontres de championnat dès sa deuxième saison. Joueur régulier et désormais référencé, il cumule déjà 108 matchs dans l’élite .

Véritable pierre angulaire au milieu de terrain, il est capable à la fois, de faire la relation avec sa défense, mais également, de se projeter vers l’avant pour apporter le surnombre en phase offensive. Connu pour ses qualités techniques combinées à un fort impact athlétique, il est le deuxième joueur ayant disputé le plus de duel sur l’exercice 2022-2023 (247) derrière Benjamin André (277). Très à l’aise dans l’entrejeu, il n’est pas non plus en reste lorsqu’il s’agit de délivrer une passe décisive ou d’être à la conclusion d’une action (en témoignent ses 5 buts et 5 passes décisives en 35 matchs de Ligue 1 l’an passé).

Arrivé au Stade Rennais cet été pour passer un cap et disputer la Ligue Europa, l’international U21 français est arrivé en cours de préparation à l’issue de l'Euro Espoirs 2023. Après quelques petites minutes disputées face à West Ham United puis Nottingham Forest, il a intégré le onze de départ lors de la dernière rencontre de préparation face à Wolverhampton. Une prestation convaincante et suffisante pour garder sa place de titulaire face à Metz. Il devrait de nouveau être aligné ce dimanche et les Sang et Or devront surveiller comme le lait sur le feu le numéro 28 rennais.

RC Lens-Stade Rennais FC, l'avant-match

rclens.fr