Clermont Foot 63-RC Lens, l'avant-match | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 25/11/2023 à 11h44

Après quinze jours de trêve internationale, la Ligue 1 fait de nouveau irruption dans le quotidien du Racing. En déplacement sur le terrain du Clermont Foot 63 ce samedi (17h), les Lensois (6es) veulent enchaîner un 2e succès consécutif dans l’élite, alors qu’ils abordent par la même occasion une cinquième semaine à trois matchs lors de cette campagne 23-24. L’objectif : continuer leur ascension au classement !

Le contexte

Garder le pied au plancher ! L’itinéraire 23-24 des Sang et Or se poursuit dans le cadre de la J13 de Ligue 1 Uber Eats. À l’occasion du 6e déplacement de la saison en championnat, ils font arrêt à Clermont-Ferrand, capitale du pneu, pour y affronter le CF63. Engagés sur la bonne voie depuis deux mois (7 matchs sans défaite dans l’élite), les Lensois, gonflés à bloc après la trêve, désirent poursuivre dans la même direction. Ils voyagent donc en Auvergne avec l’ambition de rafler un 5e succès en L1.

Vainqueurs de Marseille (1-0) avant la coupure internationale, les joueurs de Franck Haise gravissent progressivement les marches au classement. Depuis la mi-septembre, ils ont ainsi gagné douze places et ont désormais l’intention de s’installer dans le haut du tableau.

Ce samedi, un nouveau défi se dresse devant les Artésiens. Si l’équipe de Clermont a connu des débuts difficiles et occupe une position de relégable (17e), elle est dans une meilleure forme. La formation de Pascal Gastien reste en effet sur une victoire au stade Gabriel-Montpied (1-0 contre Lorient) et n’a perdu qu’une seule de ses 5 dernières rencontres de Ligue 1. Le Racing devra donc faire preuve d’audace et de solidité pour mettre des bâtons dans les roues de son adversaire.

Clermont Foot 63-RC Lens, l'avant-match : Angelo Fulgini
La stat'

38,5%  Le Racing est l’équipe de Ligue 1 ayant inscrit le plus grand pourcentage de ses buts cette saison grâce à ses défenseurs (5/13) devant… Clermont (37,5% - 3/8). D’ailleurs, 3 des 6 dernières réalisations lensoises dans l’élite rentrent dans ce cas de figure (Deiver Machado contre Lille, Facundo Medina contre Nantes et Jonathan Gradit contre Marseille). 

Clermont Foot 63-RC Lens, l'avant-match : Kevin Danso
Le système tactique

Une grande stabilité. C’est ce qui caractérise le dispositif clermontois depuis plus d’un an. Ainsi, l’expérimenté Pascal Gastien (419 matchs dirigés dans le monde professionnel) réussit à faire perdurer son système en 3-4-2-1, qui avait permis au CF63 d’obtenir aisément son maintien dans l’élite la saison dernière.

Pour son onze, le coach auvergnat peut compter sur une base solide avec Mory Diaw comme dernier rempart. Ce dernier est l’un des gardiens de Ligue 1 qui réalisent le plus d’arrêts (45, 4e total du championnat). Juste devant le Sénégalais, Alidu Seidu, Andy Pelmard et Florent Ogier sont les défenseurs centraux avec le plus de temps de jeu. Maxilimiano Caufriez est une aussi une option.

Du côté des pistons, Cheick Oumar Konaté et Jim Allevinah animent généralement les couloirs, tout comme Neto Borges et Mehdi Zeffane. En revanche, l’ancien Lensois Jérémie Bela sera absent (adducteurs). Le capitaine Maxime Gonalons, ancien international français (8 sélections), sera quant à lui bien présent dans l’entrejeu. Le milieu clermontois peut être complété par Yohann Magnin et Habib Keïta, même si le forfait de Johan Gastien (cuisse) peut amener l’entraîneur à privilégier une solution plus offensive avec Bilal Boutobba.

Sur le plan offensif, Pascal Gastien donne sa préférence depuis quelques temps au duo Muhammed Cham-Shamar Nicholson (3 buts et 3 passes décisives à eux deux). Malgré tout, il dispose d’autres joueurs à l’instar de Komnen Andric, l’ex-Artésien Grejohn Kyei (2018-19) ou encore Elbasan Rashani.

Clermont Foot 63-RC Lens, l'avant-match
Le joueur à suivre

Meilleur artificier clermontois cette saison en Ligue 1 (2 buts), Muhammed Cham est l’une des principales armes offensives du onze de Pascal Gastien. Régulièrement aligné comme attaquant de soutien aux côtés de Shamar Nicholson, il avait débuté la saison sur les chapeaux de roues, en marquant et en délivrant une passe décisive lors de la défaite des siens contre Monaco (2-4, J1). Capable d'être à l'origine des occasions de son équipe mais aussi à la concrétisation de celles-ci, le meneur de jeu de 23 ans est ainsi le 5e joueur de l’élite qui frappe le plus au but (28 tirs pour 12 cadrés).

Créatif, cet offensif technique est à l’aise balle au pied. D'un dribble ou d'une accélération, le gaucher parvient souvent à se dépatouiller du marquage dans les petits espaces. Il n’hésite pas non plus à évoluer dans une position reculée, à hauteur des milieux, pour mettre sa qualité de passe au service du collectif. Doté d’une bonne vision du jeu, Muhammed Cham a une palette élargie, à l’image de son but de la tête inscrit contre Lyon lors de la J9. Il faudra donc le surveiller dans toutes les zones du terrain.

Pour valider un 3e clean sheet d’affilée à l’extérieur, le Racing devra, entre autres, contrecarrer les plans du jeune international autrichien (2 sélections). Cette confrontation sera aussi l’occasion de retrouvailles entre le numéro 10 auvergnat et le défenseur lensois Kevin Danso, les deux joueurs ayant déjà évolué ensemble en équipe nationale. 

Clermont Foot 63-RC Lens, l'avant-match

rclens.fr