Kevin Danso, le Racing dans le 100 | RC Lens
Partagez cet article

Publié le 29/01/2024 à 17h45

Dans le club des 100 (et Or) ! Titulaire ce dimanche à Toulouse lors de la victoire lensoise (0-2), l’international autrichien Kevin Danso a disputé son 100e match sous la tunique artésienne. Métronome à l’état d’esprit irréprochable, il est devenu au fil du temps l’un des piliers de la défense lensoise. Retour sur son parcours au RC Lens, de son arrivée à l'été 2021 à ce cap symbolique franchi hier.

8 août 2021 : premiers pas en sang et or

Une acclimatation rapide ! Après des expériences réalisées outre-Manche et en Allemagne, Kevin Danso, alors âgé de 22 ans, pose ses valises en Artois en août 2021. Si le roc autrichien est un profil rugueux et dur sur l’homme, il apparaît toujours souriant et de bonne humeur. Polyglotte et à l’aise dans le vestiaire, il se fond rapidement dans le collectif.

Après une brève apparition face à Rennes (1-1) en ouverture de la Ligue 1 saison 2021-22, le nouveau numéro 4 artésien est titulaire sur la pelouse de Monaco lors de la J3 (0-2), aux côtés de Facundo Medina et Jonathan Gradit. Déjà, les trois compères de la défense lensoise affichent des automatismes certains, qu’ils vont bonifier avec le temps. En dehors de suspensions, l’Autrichien se fait une place dans l’axe de la défense lensoise, en témoignent ses 33 apparitions dans l’élite avec le Racing.

Solide dans sa moitié de terrain, Kevin Danso se montre également impactant dans la surface adverse au fil de la saison. Passeur décisif à trois reprises, il fait lever Bollaert pour la première fois en mars 2022 face à Clermont (3-1) puis marque de nouveau à Troyes (1-3), dans le sprint final. Une découverte de la France réussie qui lui permet notamment de renouer avec la sélection autrichienne.

Kevin Danso, le Racing dans le 100
28 mai 2023 : décoré par ses pairs

À la suite d’un exercice 2021-22 rempli de promesses, la « puissance venue d’Autriche » franchit un nouveau palier lors de la campagne qui suit. Membre indiscutable du onze de Franck Haise, le natif de Voitsberg gagne en régularité et ne se cantonne pas aux tâches défensives. Dans le sillage des principes de jeu instaurés par le coach artésien, il se montre autant à l’aise dans les airs (72% de duels gagnés) que balle au pied, en témoignent les 5,2 kilomètres qu’il a parcourus avec le cuir (3e total de L1).

Dans un exercice qui voit le Racing truster les premières places du début à la fin, le défenseur contribue à la grande solidité de la formation lensoise (15 clean sheets). Il n’hésite pas non plus à se porter aux avant-postes pour permettre aux siens de glaner des points précieux, comme lors de la réception de Troyes où il inscrit le but vainqueur (1-0). Affichant en moyenne 7,8 passes réalisées dans le dernier tiers adverse, il apporte une nouvelle pierre à l’édifice lensois dans les phases de possession. Fidèle à son profil défensif athlétique, il est également le Lensois qui bloque le plus de tirs (34).

Kevin Danso, le Racing dans le 100

 

Maillon fort de la meilleure défense de l’hexagone en 2022-23 (29 buts encaissés), Kevin Danso livre une campagne aboutie (37 matchs de championnat), à l’instar du collectif sang et or qui termine 2e de Ligue 1 Uber Eats au terme d’un exercice record (84 points). Il est logiquement récompensé par une présence dans l’équipe type de la saison de L1 lors des Trophées UNFP.

20 septembre 2023 : Artésien et européen

Après une saison sous le feu des projecteurs – ponctuée par une qualification en Ligue des Champions – l’ancien joueur d’Augsburg décide de prolonger l’aventure à Lens et paraphe ainsi un nouveau contrat jusqu’en 2027. Avec le RCL, il découvre le plus haut niveau continental à Séville (1-1) et livre des prestations de haute volée lors des succès contre Arsenal (2-1) et Séville (2-1). Dans la peau d'un titulaire, il contribue ainsi à écrire une nouvelle page de l'histoire européenne du club puisque ce n'est que la quatrième fois que les Sang et Or sont encore en lice dans une compétition de l'UEFA en février. Ils disputeront les barrages de la Ligue Europa contre Fribourg d'ici quelques semaines. 

Sur la scène nationale, dans la lignée des précédents mois, Kevin Danso joue un rôle prépondérant dans le jeu lensois (près de 90% de transmissions réussies toutes compétitions confondues). Intégré à l'effectif artésien à 22 ans, le défenseur a pris la pleine mesure de son talent pour s'affirmer progressivement comme un véritable leader, à la fois sur le terrain et dans le vestiaire où il fait parler sa joie de vivre et sa rage de vaincre. Joueur international (16 sélections) maintenant doté d’une expérience européenne (6 rencontres de LDC), il franchit une nouvelle étape dans son histoire avec le Racing. Ainsi, il intègre le cercle des joueurs « centenaires » sous les couleurs sang et or. 

Kevin Danso, le Racing dans le 100
28 janvier 2024 : toujours à 100%

Dimanche 28 janvier 2024, Kevin Danso franchit une nouvelle étape dans son histoire avec le Racing. Titularisé dans l'axe de la défense artésienne sur la pelouse du Toulouse FC, à l'occasion de la 19e journée de Ligue 1 Uber Eats, il participe à la victoire des siens (0-2). Pour sa 100e en Sang et Or, il aide le Racing à livrer son 9e clean sheet de la saison et livre une copie individuelle cohérente, à l'image des 5 dégagements défensifs qu'il a effectués (2e meilleur total sur la rencontre pour un joueur lensois) et de ses 86% de passes réussies.

Preuve de sa régularité, il est le 7e joueur de l'effectif actuel à honorer 100 apparitions avec le RCL. Il rejoint donc Przemyslaw Frankowski, Jonathan Gradit, Massadio Haïdara, Jean-Louis Leca, Facundo Medina ou encore Florian Sotoca.  

Kevin Danso, le Racing dans le 100

rclens.fr