[Contrat] Cheick Doucouré signe au Racing

Vendredi 9 février 2018
Arrivé il y a quelques semaines au Racing club de Lens, le Malien Cheick Doucouré a su faire ses preuves aux yeux du club lensois. Après un essai avec l’équipe professionnelle d’Eric Sikora et la réserve de Franck Haise, le joueur âgé de 18 ans s'est engagé au Racing club de Lens (1 saison et demie + 3 ans d’option)…

Entretien

Eric Roy – Manager Sportif du Racing club de Lens : « Cheick est un milieu de terrain relayeur propre et techniquement très intéressant. Il a un volume de jeu et un profil que l’on n’avait pas encore au centre de formation. Il est arrivé du Mali, en hiver, à Lens. On a remarqué sa bonne faculté d’adaptation. Il est très à l’écoute et sérieux. Il a envie de progresser. Ça s’est tout de suite senti. Il sait ce qu’il veut et est intelligent. Ses qualités nous ont plu ! C’est un garçon qui respire le football ! Pas mal de jeunes joueurs ont passé des essais chez nous et c’est le premier que l’on garde. C’est la preuve qu’il a un profil intéressant.

Il sort de l’Académie Jean-Marc Guillou. Elle nous porte un peu chance car on a deux autres joueurs qui sont issue de cette académie : Karim Hafez en Egypte et Souleymane Diarra au Mali. En général ce sont des joueurs très bien formés qui ont une belle base technique. Le cursus de formation là-bas est très bien. C’est un gage de qualité. Arriver en Europe, c’est toujours un challenge pour ces jeunes joueurs. On va essayer de mettre Cheick dans les meilleures conditions possibles et de l’accompagner pour qu’il puisse dans quelques mois jouer avec les plus grands.

Il est jeune et à l’image de nos joueurs de sa génération, on espère qu’il évoluera rapidement au plus haut niveau. Il est d’ores et déjà qualifié. Il est évident qu’il va faire ses premiers matchs avec l’équipe de National 2 et donc avec des joueurs de sa catégorie d’âge. Comme eux, il sera en post-formation. Il a besoin d’apprendre beaucoup de choses et de se balader entre le groupe pro et celui de la réserve. Mais pour cela, il devra faire ses preuves. »

Propos recueillis par Leïla Talbi - Photographies : Cécile Marcq - www.rclens.fr