Suivant Précédent

Fiche d'identité

  • Nom : Racing club de Lens

  • Date de création : 1906

  • Couleurs : Sang et Or

  • Statut : Société Anonyme du Sport Professionnel

  • Président : Gervais Martel

  • Siège : Centre technique et sportif de La Gaillette

  • Nom du stade : Bollaert-Delelis

  • Capacité du stade : 41 233 places assises

Liens directs


youtube rclens youtube rclens youtube rclens
youtube rclens youtube rclens youtube rclens

www.rclens.fr

Gervais Martel : « Ce n’est pas de gaieté de cœur que je prends cette décision ! »

Le président Gervais Martel s’est exprimé ce lundi après-midi à La Gaillette suite aux incidents survenus samedi au Havre, derniers d’une longue liste. La sanction est tombée et le club frappe un grand coup : l’association des Red Tigers est ainsi interdite de stade et ce jusqu’à nouvel ordre. Une décision forte que le président lensois espère voir se transformer en prise de conscience de la part des supporters…

Entretien

Introduction

« La tribune Marek devait être fermée demain soir suite aux nombreux incidents survenus sur les grilles et les sièges du stade Bollaert-Delelis lors des réceptions de Sochaux, Laval,  Nancy, Niort, Nîmes et Dijon. De plus, les événements qui se sont passés samedi après-midi au Havre n’ont fait qu’accentuer cette prise de position. On a eu beaucoup de discussions ce week-end avec les pouvoirs publics et les instances du football. Nous avons obtenu le maintien de l’ouverture de la Marek à deux conditions : que des travaux des structures soient effectués avant la rencontre de demain soir, ce qui a été fait ce week-end, et que l’association de supporters des Red Tigers, à l’origine de la grande majorité des incidents rapportés depuis plusieurs mois aussi bien à domicile qu’à l’extérieur, soit interdite de présence dans l’enceinte sportive jusqu’à nouvel ordre. C’est une réussite d’avoir maintenue la Marek ouverte ! J’en suis content ! Elle accueille 4 000 personnes et 3 700 d’entre elles ont un bon comportement ! Ce sont des passionnés qui donnent une image de Lens formidable et créé une belle ambiance.

Ces décisions sont applicables à partir du match de demain. Les Red Tigers ne pourront pas assister à la rencontre face à Brest, ni dans l’enceinte sportive. Leurs billets informatisés ne seront pas activés. J’espère que les Red Tigers, qui sont au demeurant des gens intelligents, vont bien comprendre que ce n’est pas dans leur intérêt de se présenter au match demain. Ce serait bien pour l’ensemble des supporters lensois que l’on ait au moins une réflexion sur cette rencontre. Je ne sais pas ce qui se passera après. Tous ces incidents vont entraîner une nouvelle décision de la commission de discipline dans les prochains jours.

Cette décision est difficile, ce n’est pas de gaieté de cœur que je la prends mais aujourd’hui mon rôle est de protéger l’ensemble des gens qui aiment ce club. Les autres n’ont rien à faire avec nous à Lens ! Trop, c’est trop !

Il faut savoir que l’on a plus de 100 000 euros d’amende qui ont déjà été payées depuis le début de la saison. Les incidents qui incriminent malheureusement cette association sont nombreux. Lors du dernier match, notamment, des sièges ont été arrachés et lancés sur la pelouse. Vis-à-vis des autres tribunes, il y avait danger de mort ! A un moment donné, on ne peut plus défendre ce qui est indéfendable ! C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. 

Ma réflexion est que dans un stade, on y vient pour prendre du plaisir, pour faire de l’animation - et le public lensois est réputé pour cela. On y vient pour siffler quand l’équipe est mauvaise mais on n’y vient pas pour casser ! Les stades sont financés par de l’argent public avec des places de matchs que l’on essaye de faire très bas. On essaye aussi d’organiser des rencontres pour le plaisir des familles, des enfants, des gens quel que soit leur âge !

Ca fait près de 30 ans que je défends les supporters dans la difficulté. Mais à un moment donné, je défends aussi l’entité rclens, toutes les familles qui la composent. »

Déplacement au Havre

« Pourquoi c’est parti en vrille ? Parce que les Red Tigers ont voulu sortir du système où ils étaient, placés à des endroits précis, alors que c’est une règle essentielle de sécurité. Ils savaient très bien qu’ils allaient être attendus au péage et qu’ils allaient être emmenés sous escorte au stade Océane. Ils n’ont pas été pris en traitres. On a une organisation précise dans les stades. On travaille avec les pouvoirs publics, la police, Madame la Sous-préfète. »

Discussion

« Je vais en informer les Red Tigers dans la soirée. Je serai seul à les recevoir, ce n’est pas un problème ! Je ne connais pas beaucoup de présidents de club qui, depuis 28 ans, prennent le temps de discuter avec les supporters dans les moments où tout va bien mais aussi quand ça va mal. »

Détériorations

« Les grilles du stade Bollaert-Delelis sont au normes. Elles ont été construites pour l’Euro 2016. Sauf que quand on veut casser quelque chose, on y arrive. Si elles ont cédé ce n’est pas uniquement à cause des mouvements de foule. C’est parce que certains, et on sait qui, ont sciemment mis en l’air ces grilles.
Des gens sont aussi venus avec des clés spéciales pour démonter, arracher les sièges ! Ça ne peut pas continuer ! Je ne suis pas shérif mais j’ai des responsabilités ! On ne peut pas toucher à l’intégrité physique des gens. »

Dissolution des Red Tigers

« Je ne suis ni au Ministère de l’Intérieur, ni dans les réflexions des pouvoirs publics. Je suis simplement président d’une entité. Je suis toujours confiant dans la nature humaine et j’espère que ce qui sera mis en place demain marquera les esprits ! Je suis en train de me battre pour mettre des places debout aux supporters.  Je suis en train de tout faire pour changer ce qui a été mis en place par l’UEFA. On peut peut-être trouver des solutions et on a très fortement avancé sur le dossier. Vous croyez que j’ai encore envie d’avancer ?! Je mouille le maillot pour mes supporters, quels qu’ils soient. Je ne fais pas de différence. 

J’espère qu’ils auront une prise de conscience. Dans une entité, il y a des responsables qui sont présidents. Les présidents doivent assumer… c’est ce que je fais aujourd’hui ! On a des devoirs et ceux qui prennent des abonnements ont des obligations. Chacun doit assumer ! »

Objectif

« J’espère que mon intervention d’aujourd’hui permettra de sensibiliser toutes ces personnes. Quand je parle avec les Red Tigers en dehors des matchs, ils ne sont pas désagréables. Le problème est que quand ils partent aux matchs, ils sont incontrôlables ! On veut nous faire croire que c’est de la faute des forces de police. Je n’ai jamais vu cela de ma vie ! Quand on fait des conneries, il faut assumer. 
Je ne suis pas pour la répression mais pour la prévention. Malheureusement, on a dépassé ce stade. Il est important d’agir et j’agis aujourd’hui ! »

La DNCG

« On n’a pas le droit de recruter.
Je ferai vraisemblablement une conférence vendredi matin pour parler du sportif et de l’actionnariat. »

www.rclens.fr
Partager - Archiver - Commenter
PARTENAIRE PRINCIPAL


Umbro


PARTENAIRES OFFICIELS



Café Grand'Mère Just Mutuelle
Crédit agricole Café Grand'Mère Pas de Calais Dupont Azurial Café Grand'Mère

FOURNISSEURS OFFICIELS



Coca Cola
Quick Groupe Lempereur Coca Cola
Kipcom
Pièces-auto ID Verde Prodjekt