Suivant Précédent

Fiche d'identité

  • Nom : Racing club de Lens

  • Date de création : 1906

  • Couleurs : Sang et Or

  • Statut : Société Anonyme du Sport Professionnel

  • Président : Gervais Martel

  • Siège : Centre technique et sportif de La Gaillette

  • Nom du stade : Bollaert-Delelis

  • Capacité du stade : 41 233 places assises

www.rclens.fr

Niort - Lens : Un bon point de pris !

Décimés par les blessures et les suspensions, les Sang et Or auront été à la peine durant quatre-vingts minutes sur la pelouse de René-Gaillard. Mais, mené de deux buts, le Racing parvenait in extremis à arracher l'égalisation grâce à deux buteurs inattendus : Boulenger et Kantari (2-2) !

Niort - Lens

Composition

Pour ce déplacement en terre niortaise, en l'absence de nombreux joueurs cadre (Touzghar, Yahia, Valdivia, Salli, Ljuboja) blessés ou suspendus, Antoine Kombouaré avait sélectionné le onze suivant : Areola dans les buts, Kantari et Landre en défense centrale, Gbamin et Baal sur les flancs, Le Moigne, Ducasse et Cyprien en milieu de terrain, Chavarria et Ndiaye sur les ailes, et Coulibaly à la pointe de l'attaque.


Ahmed Kantari associé à Loïck Landre en charnière centrale

Compte-rendu

La rencontre ne pouvait pas plus mal débuter. Sur une passe en retrait mal assurée de Ducasse, Sala filait au but, et trompait Areola d'un petit ballon piqué (1-0, 3e). Régulièrement mis à mal dans les duels et battus dans l'entrejeu, les Sang et Or passaient une première mi-temps difficile, où leur défense, mise à rude épreuve, tenait toutefois le choc.

Au retour des vestiaires, Bourigeaud remplaçait Cyprien, passé bien près de expulsion avant la pause. Malheureusement, le scénario se rééditait, et Sala s'offrait un doublé d'une frappe au ras du poteau, à la conclusion d'un superbe jeu en triangle (2-0, 51e). Sans réaction, les Lensois – que Nomenjanahary venait de rejoindre en remplacement de Ducasse (60e) – continuaient de subir le jeu adverse, Areola sauvant d'ailleurs les siens sur un tir à bout portant de Pallois (66e).


Benjamin Boulenger prêt à faire son entrée sur la pelouse

A dix minutes du terme, alors que le coach artésien lançait Boulenger dans le bain (sortie de Chavarria, 79e), le temps de la révolte venait enfin. Sur une offensive rapidement menée, un centre de Ndiaye pour Coulibaly parvenait finalement, côté gauche, à Boulenger qui, des vingt mètres et dans un angle fermé, surprenait Delecroix d'une frappe croisée et millimétrée au ras du premier poteau. Il venait là de toucher son premier ballon en Ligue 2 (2-1, 81e) !

L'autre néophyte n'était pas en reste. C'est en effet Bourigeaud qui, d'un maître coup franc des cinquante mètres, dans les arrêts de jeu, portait le danger au cœur de la surface niortaise. Après un duel de têtes, le cuir parvenait à Kantari dont la reprise lobbée, à l'entrée de la surface, venait se loger sous la barre (2-2, 91e) ! Les Sang et Or parvenaient ainsi à arracher ce point du match nul, longtemps inespéré, leur permettant de poursuivre leur série d'invincibilité en championnat (six matchs) avant une entrée en lice en coupe de France, dimanche, face à Creil.

Live

Accédez au live-écrit de la rencontre en consultant la fiche de match (onglet "Actions").


Les supporters sang et or auront attendu 80 minutes avant de pouvoir vibrer

Le match

Retrouvez la composition des équipes de cette rencontre en cliquant ici.

Retrouvez le classement de la Ligue 2 en cliquant ici.

Retrouvez les résultats de cette 14e journée de la Ligue 2 en cliquant ici.

Retrouvez les statistiques des joueurs lensois en cliquant ici.

Commentez cette rencontre sur :

Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne officielle youtube en cliquant ici.

Photographies : Marie Delage | www.rclens.fr
Partager - Archiver - Commenter
PARTENAIRES PRINCIPAUX
PARTENAIRES OFFICIELS
FOURNISSEURS OFFICIELS
Azerbaijan
Unibet Mc Cain beIN Sport Crédit Agricole
Simply Dupont Azurial
Umbro
Invicta Pas-de-Calais Orange GammVert
Café Grand'Mère Kipcom Artemis Kyrielys